Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Côte d’Ivoire/ Des coopératives de café-cacao auditées avant l’ouverture de la campagne 2016-2017
Publié le vendredi 26 aout 2016  |  AIP
Agriculture:
© AFP par ISSOUF SANOGO
Agriculture: des chenilles dévastent des milliers d`hectares de cacao
13 Juillet, 2016. Ahondo, Côte - d`Ivoire. La chenille Achaea catocaloides Guenée, de son nom scientifique, dévaste des milliers d`hectares de cacao.
Comment


Oumé - Le directeur départemental de l’Agriculture d’Oumé, M. Soro Mahamadou, a annoncé la prise de quelques mesures pour le bon fonctionnement des coopératives locales de café-cacao dont leur audition avant l’ouverture de la campagne 2016-2017.

Selon M. Soro qui s’adressait mardi aux directeurs, aux présidents de conseil d’administration et aux gérants des coopératives agricoles lors d’une rencontre tenue au foyer polyvalent de la commune, des états généraux des coopératives qui ont moins de 50 points sur 104 seront organisés avant la nouvelle campagne.

Il compte ensuite restructurer le comité d’agrément, revoir le système d’encadrement de l’Agence nationale pour le développement rural (ANADER), restructurer les coopératives pour créer des unions, expliquer la loi sur le mouvement coopératif, instituer un contrôle des livres comptables des cahiers de caisse des coopératives par les agents de l’Agriculture.

Le directeur départemental a par ailleurs émis des observations notamment le manque de siège, la non tenue d’assemblée générale, le faible taux de remboursement des prêts, le changement régulier des signataires de la délégation de pouvoir, la transformation des coopératives en acheteurs de produits, la livraison des produits aux pisteurs par des membres des coopératives et le faible rendement de plusieurs groupements.

Les producteurs ont pour leur part souligné quelques difficultés à savoir le payement aux forces de sécurité et de défense la somme de 5000 FCFA par barrage pour chaque camion, et le problème de financement tardif des coopératives.

dl/tad/cmas
Commentaires


Comment