Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Secteur du vivrier: Désormais des balances double face pour la pesée
Publié le samedi 10 septembre 2016  |  Notre Voie
Commerce:
© Abidjan.net par Atapointe
Commerce: le ministre jean Louis Billon s`assure de l`Etat d`avancement des travaux de réhabilitation du siège de l`ICCO
Le ministre Jean Louis Billon en charge du commerce a conduit le lundi 4 juillet une mission de terrain dans l`objectif était d`évaluer les travaux de réhabilitation du futur siège de l`Organisation Internationale du Cacao (ICCO).
Comment


Une cérémonie de remise de balances à double face aux commerçantes de produits vivriers a eu lieu, vendredi dernier, au grand marché de la commune de Treichville en présence du ministre du Commerce, Jean Louis Billon.
Cette initiative du Conseil national de lutte contre la vie chère (Cnlvc) est, pour sa responsable du secrétariat technique, Dr Ranie-Didice Bah-Koné, « une illustration de la ferme volonté du ministre Billon d’accompagner les commerçants et particulièrement les commerçantes dans l’exercice de leurs activités ».
Le ministre du commerce Jean Louis Billon, a, quant à lui, incité les commerçantes « à la vente au poids des produits vivriers ». Il a insisté sur la volonté du gouvernement de mettre tout en œuvre pour lutter contre la vie chère. Toute chose qui, selon lui, s’est traduit en acte par la création « du Conseil national de lutte contre la vie chère qui, en collaboration avec le ministère du Commerce, s’applique à la mise en œuvre d’actions qui concourent aussi bien à lutter contre la vie chère, mais également, à améliorer l’environnement du commerce ». Le ministre a précisé que cette action permettra aux consommateurs d’acheter les produits vivriers de qualité au juste prix mais également à un poids réel. « L’utilisation des instruments de mesure fiables participe à la fiabilité des transactions commerciales en réinstaurant la loyauté entre commerçants et consommateurs », a-t-il expliqué. Il a conclu en lançant un message à tous les acteurs du vivrier : « J’appelle donc tous les acteurs du vivrier à s’approprier l’usage de la vente au poids afin de permettre aux commerçants de tirer réellement avantages de leurs activités mais également de permettre aux consommateurs d’acheter les produits de qualité au juste prix pour leur mieux-être ».

Henri Joël Boua
(Stagiaire)
Commentaires


Comment