Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Côte d’Ivoire/ Culture du palmier et de l’hévéa : L’ANADER renforce les capacités de ses agents encadreurs de Grand-lahou
Publié le vendredi 16 septembre 2016  |  AIP
Dr
© Autre presse
Dr Sidiki Cissé, Directeur de l’ANADER
Comment


Grand-Lahou - L'Agence nationale d'appui au développement rural (ANADER) a initié un programme de renforcement des capacités de ses agents commis pour l’encadrement des producteurs d’hévéa et de palmier à huile dans le département de Grand-Lahou.

Au total 48 formateurs (38 pour l’hévéa et 10 pour le palmier à huile) ont pris part à cette session qui a bénéficié de l’appui financier du fonds de développement de la formation professionnelle (FDFP) et de la collaboration du centre national de recherche agronomique (CNRA).

« Nos agents étaient constamment sollicités sur le terrain en particulier dans les zones d'extension des cultures de palmier à huile et d'hévéa culture. L'ANADER a initié cette formation de formateurs sur ces deux cultures, afin de faire face à ces sollicitations et surtout de rassurer ses partenaires », a expliqué le directeur de la formation et de la documentation, Diomandé Laciné.

Selon lui, le programme de formation diffusée a couvert tout l'itinéraire technique de ces cultures, depuis la semence jusqu'aux technologies de transformation en passant par les pépinières, la plantation, les entretiens et l'exploitation des plantations.

« Par cette formation, nous mettons à la disposition des filières une expertise de qualité », a noté pour sa part le directeur général de l'ANADER, Sidiki cissé.

« Nous étions peu armés face aux nombreuses sollicitations de nos parents producteurs. Aujourd'hui avec les formations reçues, nous nous sommes familiarisés avec toutes les techniques d'approche. Cela nous permet d'être aptes à apporter l'assistance technique aux producteurs de ces deux spéculations », s’est félicité le porte-parole des apprenants, Boni célestin, à la fin de formation qui a duré cinq semaines.

Ces agents encadreurs ont reçu leur diplôme lors d’une cérémonie, jeudi, au Centre de formation à la mécanisation agricole de Grand-Lahou(CFMAG)

(AIP)

rk/kg/ask
Commentaires


Comment