Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Agriculture: Pépiniériste de banane plantain, un métier qui mérite une attention particulière
Publié le samedi 17 septembre 2016  |  PPAAO
Agriculture:
© Ministères par PR
Agriculture: Visite du site d`un pépiniériste de banane plantain
Jeudi 15 septembre 2016. Région de Yamoussoukro. Arrah. Une équipe du Programme de Productivité Agricole en Afrique de l’Ouest (PPAAO/WAAPP) et des experts de structures agricoles ont visité, un pépiniériste de banane plantain issu de la formation du PPAAO.
Comment


A Arrah, ville située à une centaine de kilomètres de la capitale Yamoussoukro, le métier de pépiniériste de banane plantain, introduit en Côte d’Ivoire par le Programme de Productivité Agricole en Afrique de l’Ouest (PPAAO/WAAPP) est en plein essor et permet à l’un de ses pratiquants d’engrener d’importants revenus.

La trentaine à peine, Narcisse AMAN est aujourd’hui un homme heureux. Les soucis des fins de mois de cet ingénieur de technique agricole sorti de l’INP-HB (Institut National Polyethnique-Houphouët Boigny) sont un lointain souvenir.

Lui a troqué son costume de directeur technique d’une société agro-alimentaire contre les bottes de pépiniériste, afin d’obtenir beaucoup plus qu’il ne gagnait comme salarié.
La Côte d’Ivoire, avec une production annuelle estimée à 1.500.000t de bananes plantain, n’arrive pas à satisfaire la demande nationale, qui est toujours croissante. En outre, le pays ne disposait pas de matériel végétal permettant de répondre à la demande du marché.
Face à ces besoins urgents, le PPAAO/WAAPP a introduit en milieu paysan une technologie qui permet d’accroitre de manière qualitative et quantitative la production de plants de bananiers. Il s’agit du PIF (Plants Issus de Fragments de tiges) qui a permis aujourd’hui de créer le métier de pépiniériste de bananiers.

120 pépiniéristes formés à la technique du PIF par le PPAAO/WAAPP dont Narcisse AMAN sont aujourd’hui en activité dans les principales zones de production de bananes plantain.
Aussi, fort de l’installation d’un total de 853 germoirs, les pépiniéristes de bananes plantain disposent d’une capacité de production de vivo-plants d’environ 15 millions d’unités, correspondant à un chiffre d’affaire brut de 3 milliards.
Chaque jour, M. Aman parcourt sa cinquantaine de germoirs d’une capacité de production de 1000 plantules chacun et veille au respect des différentes étapes de croissance pour un meilleur rendement.

Narcisse a aujourd’hui à son actif un personnel d’une dizaine de personnes qu’il a lui-même formé, gracieusement.
Grâce à l’activité de pépiniériste de banane plantain, il a acquis un véhicule de type 4X4 pour faciliter ses déplacements et subvient tranquillement aux divers besoins de sa famille.
Fort de ce succès, ce jeune entrepreneur entend ouvrir des germoirs sur d’autres sites de production pour atteindre l’objectif de 700.000 plantules.
Il compte également accroitre l’effectif de son personnel par la formation de jeunes volontaires et nouveaux diplômés.
En plus d’une production de banane plus importante, les rendements du pépiniériste aident aussi la filière café-cacao dans le cadre de la lutte contre la maladie du Swollen Shoot.
Ainsi pour la première campagne de production de plants, les pépiniéristes ont honoré à environ 20% la commande passée par la filière Café-Cacao.
Pour 2016, la commande de plants est passée à 8 millions contre 5 millions en 2015 et des marchés avec de nombreux autres pépiniéristes sont en cours d’exécution.

Une correspondance particulière
Commentaires


Comment