Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Pour renflouer les caisses de l’Etat Une opération de traque de véhicules lancée
Publié le samedi 24 septembre 2016  |  Le Quotidien d’Abidjan
Accident
© Abidjan.net par Mousnabi
Accident de la circulation sur le boulevard lagunaire sens stade FHB-Plateau sud
lundi 16 avril 2012. Abidjan. Un véhicule s`est renversé ce matin sur l`axe stade FHB-Plateau sud créant ainsi un immense embouteillage
Comment


Une opération de traque de véhicules et engins roulant arborant des plaques d’immatriculation fantaisistes et non conformes a cours en ce moment dans le district d’Abidjan. Démarrée en début de semaine, cette opération a pour but de mettre fin au risque sécuritaire que cela constitue et de combler le déficit en terme de recettes douanières. C’est pourquoi, les véhicules interceptés dans le cadre de cette opération par les équipes mixtes de Côte d’ivoire logistique et de la police, initiateurs de cette opération, seront transférés sur le sous douane de Côte d’Ivoire logistique dans la zone aéroportuaire à Port-Bouët. Selon une source officielle, cette mesure vient en application des décisions prises à l’issue de plusieurs réunions des autorités en charge du transport ayant constaté de façon récurrente que des véhicules circulent sans avoir préalablement fait le circuit du dédouanement et de l’immatriculation. Cette décision est salutaire d’autant plus qu’elle permettra d’identifier réellement les propriétaires de véhicules et situer les responsabilités en cas de problème. Cependant, il serait intéressant que cette opération se poursuive dans le temps et que même un comité de suivi soit mis en place. Car de nombreuses décisions prises par le gouvernement ivoirien à travers des ministères et autres structures sont sans effet et le plus souvent finissent par être rangés dans les tiroirs. C’est le cas de l’interdiction de fumer dans les lieux publics, le téléphone au volant, les sachets plastiques, la vente de pain à la criée etc. Est-ce parce que ces mesures n’ont pas d’impact financier qu’elles sont abandonnées ? La question reste posée.

Rosemonde Kouadio
Commentaires

Titrologie



Le Quotidien d’Abidjan N° 1848 du 24/9/2016

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie
Sondage
Nous suivre

Nos réseaux sociaux


Comment
Petites Annonces avec Annonces.ci  



Comment