Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Santé
Article
Santé

Une campagne de dépistage du cancer du col de l’utérus à Tengréla
Publié le dimanche 25 septembre 2016  |  AIP
Santé/Bassam:
© Abidjan.net par Atapointe
Santé/Bassam: 200 femmes sensibilisées sur les dangers du cancer
Samedi 21 Novembre 2015. Grand-Bassam. Un dépistage contre les cancers du col de l`utérus et du sein a eu lieu à l`hôpital général à l`attention des femmes de la ville. A l`initiative de l`association Peuple N`zima Uni, une opération de sensibilisation et de dépistage du cancer du sein et du col de l`utérus a été organisée à l`Hôpital General de Bassam.
Comment


Tengréla, Une campagne de dépistage et de prise en charge des lésions précancéreuses du col de l’utérus est en cours depuis jeudi à l’hôpital général de Tengréla à l’initiative du réseau ivoirien des professionnels de la santé contre le cancer du col utérin (RIP3C), une organisation non gouvernementale qui mène cette lutte en partenariat avec un expert français en la matière, le docteur Rémi Catabelle.

Le lancement de cette campagne a eu lieu en présence des autorités administratives, religieuses et coutumières. Le président de l’ONG, Pr Koné Mamourou et Dr Catabelle ont appelé les femmes à se faire consulter gratuitement.

Pour le professeur Koné Mamourou, en dehors des statistiques obtenues à partir des cas hospitaliers, il existe peu d’informations sur le cancer du col de l’utérus en Côte-d’Ivoire. « Ces informations sont encore moins précises dans les milieux ruraux », a-t-il dit, pour justifier le choix de Tengrela.

« Notre ONG fait beaucoup déjà pour lutter contre le cancer du col de l’utérus avec le soutien des organisations internationales. Nous avons jugé opportun d’apporter modestement notre contribution à l’amélioration de la santé de nos parents. Et nous nous réjouissons de la présence à nos côtés du docteur Catabelle, un expert en la matière, pour nous soutenir », a dit le professeur Koné.

Le docteur Rémi Catabelle a exhorté les femmes à se faire consulter ‘’sans hésiter’’ au cours de ces journées. ‘’Dépisté tôt, le virus du cancer du col de l’utérus peut être facilement éliminé. J’invite les femmes à se faire consulter simplement et couramment ‘’ a-t-il indiqué.

Les autorités politiques et administratives ont salué l’initiative de l’ONG RIP3C et de son président. L’adjoint au maire, Traoré Adama a demandé aux femmes de ‘’laisser de côté les préjugés’’ et de se faire consulter par les agents de santé, hommes ou femmes, mobilisés pour ces journées de dépistage gratuit qui vise mille femmes, selon les initiateurs.

Le cancer du col de l'utérus se manifeste, selon les spécialistes, par des douleurs ou des lésions dans la partie génitale de la femme et des saignements hors période de menstruation.

(AIP)

tmpo/ask
Commentaires


Comment