Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Une mission de sensibilisation à Bongouanou sur la gestion des pesticides obsolètes
Publié le dimanche 25 septembre 2016  |  AIP
Comment


Bongouanou, Dans le cadre de la mise en œuvre du projet de gestion des pesticides obsolètes en Côte d’Ivoire (PROGEP-CI) une mission d’information et de sensibilisation a été effectuée, vendredi, à Bongouanou, à l’intention des acteurs locaux, à savoir le corps préfectoral, les autorités coutumières, les directeurs régionaux des ministères clés, les représentants des firmes phytosanitaires, les revendeurs (...).

Malgré l’interdiction et la restriction d’usage de certains pesticides en Côte d’Ivoire, certains revendeurs continuent de commercialiser frauduleusement ces produits aux agriculteurs, et l’utilisation croissante et galopante de ces pesticides obsolètes présente des risques sanitaires avec des effets cancérigènes et endocriniens tout en polluant l’environnement. Face à ce constat, l’Etat de Côte d’Ivoire en collaboration avec la Banque Mondiale a initié le PROGEP-CI qui a démarré en janvier 2016 pour s’achever en 2021, situe-t-on le contexte du projet.

Il s’est agi à Bongouanou pour l’expert de la Banque Mondiale, et spécialiste en chimie environnementale, Dr N’guessan Mathieu de donner les objectifs du projet qui sont entre autres « améliorer la gestion des pesticides obsolètes et déchets associés, asseoir une agriculture durable, aller dans le sens d’une gestion rationnelle de ces produits mais également aller dans le sens d’une communication et formation de tous les acteurs qui rentrent dans le cycle de vie ».

Evoquant les activités majeures prévues dans ce projet, Dr N’guessan a relevé le renforcement du cadre réglementaire et institutionnel, la gestion des pesticides et déchets associés, inventorier les pesticides de façon générale sur toute l’étendue du territoire mais également voir le stockage et l’élimination des pesticides obsolètes, la promotion d’alternative aux pesticides par des pesticides bio et mettre un accent particulier sur la communication et la formation des acteurs qui interviennent dans le système de vie.

(AIP)

dmc/ask
Commentaires


Comment