Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
NTIC
Article
NTIC

En Allemagne, Facebook sommé de supprimer les données issues des utilisateurs de WhatsApp
Publié le mardi 27 septembre 2016  |  Le monde
Twitter,
© Autre presse par DR
Twitter, Facebook, Instagram: les réseaux se réforment
Samedi 18 avril 2015. Abidjan. Facebook fait la chasse aux faux «like»
Comment


L’annonce avait soulevé des inquiétudes : cet été, WhatsApp avait expliqué qu’il allait partager certaines données de ses utilisateurs avec Facebook, l’entreprise qui l’avait racheté deux ans plus tôt. Les autorités européennes de protection des données avaient alors fait savoir qu’elles examineraient ces transferts de données de près. Mardi 27 septembre, la première sentence est tombée. L’autorité de protection des données de Hambourg, où est situé le siège allemand de Facebook, a interdit, « avec effet immédiat, de collecter et de stocker les données des utilisateurs allemands de WhatsApp ». Elle lui a aussi ordonné de « supprimer toutes les données qui ont été transmises par WhatsApp ».
Dans un communiqué, l’organisme a rappelé que lorsque Facebook avait racheté WhatsApp, les deux entreprises avaient promis de ne pas partager de données entre elles. « Le fait que cela se produise aujourd’hui est non seulement une tromperie envers les utilisateurs et le public, mais constitue aussi une infraction à la loi sur la protection des données. » Elle estime dans ce message que Facebook aurait dû demander la permission des utilisateurs, « ce qui n’a pas été fait ».
... suite de l'article sur Autre presse

Commentaires


Comment