Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Manifestation contre la hausse du tarif de transport : Les microbes attaquent, 4 blessés à Ahoutoué
Publié le jeudi 6 octobre 2016  |  Notre Voie
Comment


La manifestation contre la hausse du tarif du transport sur l’axe Abidjan-Alépé a dégénéré en affrontements entre des Microbes et les populations du village d’Ahoutoué.
Selon des témoins, l’on dénombre quatre blessés dont une dame atteinte de plusieurs balles. Ils ont tous été évacués à l’hôpital général d’Alépé.
Tout a commencé aux environs de 10h avec l’arrivée de plusieurs microbes à bord de deux gbaka en provenance d’Abobo, selon les témoins. « Ces microbes ont été convoyés par des cadres de la région propriétaires de mini-cars qui desservent notre tronçon et qui ne veulent pas réduire le tarif du transport à 500 F Cfa comme l’exigent les populations. Armés de machettes, de couteaux et surtout d’armes à feu, ces jeunes microbes ont ouvert le feu au barrage érigé par les villageois. Ce qui a provoqué des affrontements qui ont occasionné des blessés par balles dans les rangs des populations locales. Celles-ci ont réagi, après une rapide réorganisation en faisant fuir les assaillants. En tout cas, il y a eu des échanges de tirs qui ont fait des blessés également dans les rangs des assaillants. A l’heure où je vous parle, le calme est revenu avec les barricades toujours en place mais les populations sont toujours à la recherche des microbes », a indiqué un habitant d’Ahoutoué, porte d’entrée du département d’Alépé. Quant au chef-lieu de préfecture, aucun car, ni taxi-brousse ne circule et les populations locales veillent sur les barrages érigés sur la route nationale afin de contraindre les transporteurs à réduire le tarif Abidjan-Alépé à 500 F Cfa au lieu de 1000 F Cfa actuellement pratiqué. Les mouvements de protestation ont débuté lundi dernier.

Didier Kéi
Commentaires


Comment