Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

UA-sommet sécurité maritime : le COREP donne son quitus pour la signature de la Charte de Lomé
Publié le mercredi 12 octobre 2016  |  Xinhua
Panel
© Abidjan.net par Edem GADEGBEKU & Parfait
Panel des Side Events consacré à la "Lutte contre la piraterie maritime et autres trafics"
Mardi 11 octobre 2016. Lomé. Site des Side Events. Panel 2 de la thématique "Lutte contre la piraterie maritime et autres trafics". Débat autour de la sous-thématique "Trafics illicites par voies maritimes" présentée par G. Sernia (chargé de Programme à l`Office des Nations Unies en charge des Drogues et des Crimes, UNODC). Une session qui a connu la participation du chef de la diplomatie togolaise, Robert Dussey.
Comment


La réunion du Comité de représentants permanents (COREP) de l’Union africaine (UA) a pris fin mardi à Lomé avec un consensus autour de l’adoption et la signature de la Charte de Lomé sur la sûreté et la sécurité maritimes et le développement en Afrique par la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement.
Cependant les membres du COREP ont estimé que l’aspect développement n’a pas été détaillé dans la charte en référence aux infrastructures et au développement économique. "La Charte s’est focalisée plus sur les instruments juridiques devant renforcer les moyens de contrôle et de surveillance sur les espaces maritimes africains", a confié le président du COREP, Chérif Mohamat Zene.

"Nous avons ouvert le débat sur l’amélioration de la Charte afin que les réserves soient prises en compte avant qu’elle ne soit transmise à la Conférence des chefs d’Etat et gouvernement pour son adoption définitive. Mais nous avons une autre alternative qui est d’adopter la Charte en l’état cependant les questions qui ne sont pas suffisamment couvertes feront l’objet d’une réunion au cours de laquelle les amendements seront soumis à l’approbation des participations pour que la Charte soit signée définitivement", a relevé l’ambassadeur Chérif Mohamat Zene.

"Lorsque vous parvenez à un consensus, la suite des travaux devient facile. Maintenant nous pouvons demander à nos ministres et chefs d’Etat d’effectuer le déplacement de Lomé pour poursuivre le processus devant aboutir à l’adoption et à la signature de la Charte", a-t-il conclu.

La réunion du COREP a permis de préparer la session extraordinaire du Conseil exécutif qui aura lieu jeudi à Lomé. Les recommandations du COREP relatives à la dite Charte seront transmises au Conseil exécutif.
Articles associés
Commentaires


Comment