Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

La Côte d’Ivoire lance officiellement sa campagne pour un siège non permanent à l’ONU
Publié le mercredi 12 octobre 2016  |  APA
Cérémonie
© Présidence par DR
Cérémonie de lancement de la Campagne de la Côte d`Ivoire pour un siège de Membre non permanent au Conseil de Sécurité de l`ONU
Mardi 11 octobre 2016. Abidjan. Cérémonie de lancement par le Président de la République, SEM Alassane OUATTARA, de la Campagne de la Côte d`Ivoire pour un siège de Membre non permanent au Conseil de Sécurité de l`ONU.
Comment


Abidjan (Côte d’Ivoire) - Les autorités ivoiriennes ont présenté, mardi soir, à Abidjan les atouts du pays qui aspire à décrocher un siège de membre non permanent au Conseil de Sécurité de l’Organisation des Nations Unies (ONU) pour la période 2018-2019, a constaté APA sur place dans la capitale économique ivoirienne.

Présidée par le Chef de l’Etat Alassane Ouattara dans les locaux du ministère des affaires étrangères, cette cérémonie de lancement a réuni des diplomates, des personnalités politiques, des artistes, des sportifs et des anciens responsables d’institutions.

A cette occasion, le président ivoirien a invité, « le Corps diplomatique accrédité en Côte d’Ivoire à être des Ambassadeurs de la Côte d’Ivoire auprès de leurs différentes capitales respectives à l’effet d’obtenir leur soutien à la candidature ».

« Notre volonté de siéger au Conseil de Sécurité reflète notre adhésion profonde à ces valeurs. Elle répond à notre souci de partager, avec la Communauté Internationale, notre expérience en matière de sortie de crise et de maintien de la paix », a poursuivi Alassane Ouattara.

La Côte d’Ivoire qui part à la conquête de cette place, 25 après son dernier siège (1990-1991), qui a tourné les pages sombres de son histoire marquées par de nombreuses années de crises socio-politiques veut, selon M. Ouattara, partager son expérience à l’échelle mondiale.

« Tirant les leçons de notre histoire, nous voulons, dans ce cadre, aider, à notre tour, d’autres peuples à retrouver la paix, en s’inspirant de notre cheminement.

Nous voulons partager notre expérience en matière de sortie de crise, de maintien de la paix et de processus de désarmement, de démobilisation, et de réinsertion (DDR), afin de renforcer durablement, l’efficacité des Nations Unies sur d’autres terrains de conflits », a soutenu M. Ouattara, saluant le « succes story » de la mission des Nations unies en Côte d’Ivoire qui s’achève définitivement en juin 2017.

Le chef de la diplomatie ivoirienne, Abdallah Albert Toikeusse Mabri, a quant à lui soutenu que par le biais de cette candidature son pays veut « apporter à l’organe de la gouvernance mondiale le ton qui s’impose en vue d’un monde de paix et de solidarité ».

Ces élections se tiendront en juin 2017 au cours de la 72ème session de l’Assemblée Générale de l’ONU à New York aux Etats Unis.

SY/hs/ls
Commentaires


Comment