Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Nouvelle constitution : La jeunesse promet un OUI au ministre Sidi Touré à Abengourou
Publié le vendredi 14 octobre 2016  |  Ministères
Nouvelle
© Ministères par DR
Nouvelle constitution : La jeunesse promet un OUI au ministre Sidi Touré à Abengourou
Jeudi 13 octobre 2016. « Je vote OUI pour la nouvelle constitution ». Voici le refrain que les jeunes de l’Indénié-Djuablin, du Gontougo et du Boukani ont scandé en chœur à Abengourou à l’occasion de « Les Rendez-vous avec les jeunes » organisé par le ministre Sidi Touré.
Comment


« Je vote OUI pour la nouvelle constitution ». Voici le refrain que les jeunes de l’Indénié-Djuablin, du Gontougo et du Boukani ont scandé en chœur à Abengourou. C’était ce jeudi 13 octobre 2016 à l’occasion de « Les Rendez-vous avec les jeunes » organisé par le ministre Sidi Touré.

Le ministre de la Promotion de la Jeunesse, de l’Emploi des Jeunes et du Service Civique a porté le message du Chef de l’Etat aux jeunes. Celui de doter la Côte d’Ivoire d’un nouveau contrat social.

Pour le ministre Sidi Touré, la question des jeunes reste l’une des préoccupations majeures du Président de la République SEM Alassane Ouattara. C’est pourquoi un département ministériel lui a été entièrement dédié. Le Chef de l’Etat a, dans le cadre de la réforme constitutionnelle, pris en compte toute la problématique des jeunes, qu’ils soient diplômés ou non, travailleurs ou chômeurs, ruraux ou citadins.

La jeunesse de l’Indénié-Djuablin, du Boukani et du Gontougo doit s’approprier ces initiatives du gouvernement dans un élan de solidarité.

« Nous avons besoin d’être unis et solidaires pour un même objectif. Celui qui nous permettra d’assurer un destin paisible et durable à notre pays. », a indiqué le ministre.
Au premier rang des préoccupations et au même titre que l’emploi des jeunes, la promotion de la jeunesse, la protection des jeunes et le service civique, sont au cœur de ce nouveau contrat social. Les dispositions de l’article 34 l’indiquent clairement : « La jeunesse est protégée par l’Etat et les collectivités publiques contre toutes les formes d’exploitation et d’abandon… ».

« Sortez massivement le 30 octobre 2016, pour voter « OUI » à la nouvelle constitution, dans un élan patriotique et de liberté », a conclu l’ambassadeur du chef de l’Etat auprès de la jeunesse.
Commentaires


Comment