Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Référendum : la chefferie de Bouaké annonce un accueil ‘’honorifique’’ et ‘’massif’’ pour Ouattara
Publié le jeudi 20 octobre 2016  |  APA
Comment


Bouaké (Côte d’Ivoire) - En prélude à l’arrivée du Président ivoirien Alassane Ouattara à Bouaké le 27 octobre prochain, les chefs traditionnels et de communautés de cette ville ont lancé, mercredi, un appel à la mobilisation ‘’générale’’, afin de lui réserver un accueil ‘’honorifique’’ et ‘’massif’’.

‘’Pour la campagne référendaire, le président de la République nous a fait honneur en décidant de venir à Bouaké. Si le président Alassane Ouattara a décidé de venir chez nous, c'est que notre ville a une place de choix dans son cœur’’ a déclaré au terme d’une réunion avec ses pairs, Nanan Gustave Kouadio Kouassi, le président de la mutuelle des chefs traditionnels de la commune de Bouaké.

Pour lui, le président de la République vient personnellement ‘’nous apporter la bonne nouvelle pour que nous puissions arranger notre pays et que Bouaké puisse en bénéficier’’.

J'ai convoqué à cet effet, a-t-il indiqué ‘’plus de 150 chefs de villages, chefs coutumiers et de communautés pour leur donner l'information sur l'arrivée du chef de l'Etat dans notre ville afin qu'ils puissent, une fois de retour chez eux mobiliser les populations pour que la date du 27 octobre, nous sortions massivement pour lui réserver un accueil honorifique’’.

‘’Nous voulons une grande mobilisation parce que nous estimons que l'enjeu est très important. Nous voulons également une forte mobilisation pour que le président soit satisfait. Je demande à la population de sortir massivement’’ a conclu Nanan Gustave.

Le chef de l’État, Alassane Ouattara, animera le 22 octobre au Stade Houphouët-Boigny d’Abidjan, le meeting d’ouverture de la campagne référendaire, en présence de son grand allié, Henri Konan Bédié, avant de se rendre à Bouaké le 27 octobre où il animera un autre meeting.

Les populations ivoiriennes seront appelées à se prononcer le 30 octobre prochain par voie référendaire sur le projet de Constitution adopté par le gouvernement et le parlement mais récusé par l’opposition et des organisations de la société civile.

CK/ls/APA
Commentaires


Comment