Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Le ministre Sidi Touré présente les changements opérés au niveau du CNJCI
Publié le jeudi 17 novembre 2016  |  AIP
CNJCI:
© Ministères par DR
CNJCI: le Conseil National de la jeunesse change de dénomination
Conseil National des Jeunes de Côte d’Ivoire (CNJCI), c’est la nouvelle appellation. « Cette nouvelle dénomination cible exclusivement les jeunes de 16 à 35 ans » a expliqué le ministre Sidi Touré.
Comment


Le ministre de la Promotion de la jeunesse, de l’Emploi des jeunes et du Service civique, Sidi Touré, a présenté mercredi à Abidjan, les changements opérés au niveau du Conseil national de la jeunesse de Côte d’Ivoire (CNJCI).

Ces changements portent sur une nouvelle dénomination qui dédie exclusivement la structure aux jeunes à partir de 16 à 35 ans, la suppression du secrétariat permanent en vue du renforcement de l’autonomisation du CNJCI, la durée du mandat du président qui est ramenée à un an non renouvelable afin d’insuffler une dynamique d’exercice de la démocratie au sein du CNJCI, l’âge d’éligibilité désormais compris entre 18 ans et 34 ans et la représentation locale du CNJCI qui est assurée par des délégués élus.

Selon M. touré, pour lever les divergences à la relance de la mise en place de cet organe, un programme d’action en trois phases a été adopté. Il s’agit, entre autres, d’une campagne d’information à l’endroit des acteurs impliqués dans le processus notamment les ministères techniques, les autorités préfectorales, les associations de jeunesse et les partenaires qui aura lieu le 5 décembre 2016.

La désignation des délégués départementaux et régionaux sous la supervision des autorités préfectorales qui aura lieu du 20 au 25 décembre 2016 et enfin l’élection du président et l’adoption des statuts et du règlement intérieur du CNJCI par le congrès constitutif composé des délégués désignés par les associations de jeunesse qui se tiendra le 13 janvier 2017.

Sidi Touré a en outre souligné que les candidats au poste de président du CNJCI devront satisfaire aux à des conditions. A savoir, avoir au préalable été élu en qualité de délégué de région, être âgé de 18 ans au moins et 34 ans au plus, être régulièrement inscrit dans une association depuis au moins cinq ans, avoir dirigé une association ou une fédération de jeunesse pendant au moins deux ans et n’avoir jamais fait l’objet d’une condamnation pénale pour malversation ou détournement de fonds dans la gestion d’une association ou d’une fédération d’associations.

Le CNJCI a été adopté le 9 novembre dernier en conseil des ministres par le Gouvernement. Il a pour missions de promouvoir la jeunesse de Côte d’Ivoire, de contribuer au renforcement de l’unité de la jeunesse ivoirienne, d’œuvrer à la mobilisation des jeunes sur les chantiers définis dans la politique nationale de la jeunesse et de renforcer la conscience civique et citoyenne des jeunes.



sdaf/cmas
Commentaires


Comment