Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Région
Article
Région

Foungbesso (Touba): Le sous-préfet reçoit les clés de sa résidence
Publié le mercredi 30 novembre 2016  |  Notre Voie
Comment


La sous-préfecture de Foungbesso, dans le département de Touba, a connu une ambiance de fête, samedi dernier. La raison ? Le sous-préfet de la localité a reçu les clés de sa résidence. Pour l’occasion, en plus des cadres de la région, de nombreuses autorités ont effectué le déplacement dont Mamadou Sanogo, ministre de la Construction, de l’Urbanisme et du Logement. Ce dernier, lors de son intervention, a appelé les populations de Foungbesso à la cohésion. « On entend beaucoup de sons de cloche. Il faut se mettre ensemble pour le bien de nos parents », a-t-il lancé. Avant d’ajouter : « Il ne faut pas s’opposer à un projet parce qu’il est de quelqu’un d’autre. Je vous invite à la cohésion».
S’agissant de la construction de la résidence du sous-préfet, le ministre a précisé que l’initiative est du Pasteur Moussa Bamba, fils de Foungbesso, résidant à Boston (Etats-Unis). « C’est lui qui a réalisé le gros œuvre. Les parents m’ont ensuite sollicité pour le reste », a affirmé Mamadou Sanogo. C’est pourquoi, souligne-t- il, « la cérémonie est républicaine ». Car, a-t-il indiqué, il s’agit de la remise d’un équipement essentiel à l’État de Côte d’Ivoire.
Le Pasteur Moussa Bamba, initiateur du projet et président du comité d’organisation de la cérémonie, estime que c’est un événement historique. Il a rassuré le ministre quant à l’engagement de Foungbesso à rester à ses côtés et le soutenir dans ses actions de développement.
Dosso Togba, porte-parole des cadres, a rappelé que la sous-préfecture de Foungbesso a été créée en 1995 et qu’elle a été officiellement ouverte en février 2000. « Tous les sous-préfets qui se sont succédé étaient contraints de loger à Touba », a-t-il fait savoir. Au ministre, il a dit que ce dernier donne une leçon de solidarité agissante, d’humilité. « Unis, nous sommes forts, divisés, nous sommes faibles », a-t-il lancé pour appeler les populations à la cohésion. Il a également invité Foungbesso à une campagne civilisée et citoyenne pour les élections législatives du 18 décembre prochain.
Le préfet de la région du Bafing, Yao Kouakou Benoit, a expliqué qu’en recevant les clés de la maison destinée au logement du sous-préfet, ce bâtiment devient la propriété de l’État. Il a fait savoir que le sous-préfet faisait la navette entre Touba et Foungbesso, parcourant régulièrement 82 kms. Au Pasteur Bamba, il a dit un grand merci pour « l’ingénieuse idée ». Il a souhaité que ce geste fasse tache d’huile et inspire d’autres fils de la région afin qu’ils suivent « cette leçon d’altruisme ».

Koné Modeste
Envoyé spécial à Touba
Commentaires


Comment