Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Côte d’Ivoire / Une journée de prière pour l’école organisée dans la Nawa
Publié le lundi 5 decembre 2016  |  AIP
Comment


Soubré - La communauté éducative du département de Soubré à l’initiative de la direction régionale de l’éducation nationale (DREN) de Soubré a organisé des séances de prière dans les principaux lieux de culte de la commune en vue de "guérir l’école des différents maux qui la minent".

Les séances de prières ont eu lieu dans les différents lieux de cultes de différentes confessions religieuses de la ville, vendredi, entre 10 heures et 12 heures dans la matinée en présence du DREN, Silué Lacina et des différents chefs de structures de Soubré. Pour cette journée de prière, les élèves ont pris d’assaut les mosquées, les églises catholiques, les églises évangéliques (CMA ou assemblée de Dieu) pour écouter les prières des hommes de Dieu et des envoyés de la direction régionale de l’éducation nationale de Soubré.

Pour le premier responsable de l’école à Soubré, Silué Lacina, la journée de prières est une initiative de madame le ministre de l’éducation nationale, qui souhaite "voir primer certaines valeurs morales et spirituelles que nous semblons oublier et qui causent notre déchéance aujourd’hui avec des comportements inacceptables de nos enfants". «Consommation de drogue, de cigarettes, d’alcool, la cybercriminalité, la pratique du sexe, l’introduction de la machette à l’école bref violence de toute sorte. C’est pourquoi nous pensons que plus que jamais nous devons confier l’école à Dieu à travers des prières pour la guérir », a-t-il expliqué.

Il a indiqué que le thème retenu cette année est « l’école citoyenne au service de la paix et de la réconciliation ». Aussi a-t-il exhorté les hommes de Dieu à exorciser le mal et les élèves à plus de spiritualité et de prières pour renouer avec la crainte de Dieu et de certaines valeurs cardinales.

A l’occasion, les hommes de Dieu ont exhorté les parents d’élèves à un examen de conscience et à plus de responsabilité pour "soigner la société de nombreux maux qui la minent".



km /kkf/akn/kam
Commentaires


Comment