Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Discours du Président de la République, SEM Alassane OUATTARA, à l’occasion de l’inauguration des travaux de bitumage de la route Boundiali- Tengrela
Publié le jeudi 8 decembre 2016  |  Présidence
Ceremonie
© Présidence par DR
Ceremonie d`inauguration des travaux de bitumage de la route Boundiali - Tengrela - Frontière Mali, , par le Président Alassane OUATTARA
Jeudi 08 décembre 2016, à Tengrela.
Comment


Monsieur le Ministre d’Etat, assurant l’intérim de Monsieur le Premier Ministre;
Messieurs les Ministres d’Etat ;
Mesdames et Messieurs les Ministres ;
Madame la Représentante de Monsieur l’Ambassadeur de la République Populaire de Chine en Côte d’Ivoire ;
Mesdames et Messieurs les Membres du Corps Diplomatique ;
Monsieur le Préfet de région de la Bagoué ;
Mesdames et Messieurs les membres du Corps préfectoral ;
Monsieur le Président du Conseil régional de la Bagoué ;
Monsieur le Maire de Tengrela ;
Madame le Député de Tengrela ;
Mesdames et Messieurs les Elus ;
Monsieur le Représentant Résident de la Banque Ouest Africaine de Développement en Côte d’ivoire ;
Monsieur le Représentant de la Banque Islamique de Développement ;
Messieurs les Présidents de Conseils d’Administration, Directeurs Généraux, Directeurs Centraux, Chefs de Services de l’Administration ;
Messieurs les Directeurs Généraux de l’entreprise de travaux COVEC et les bureaux d’études et de contrôle ;
Honorables Chefs traditionnels et religieux;
Mesdames et Messieurs les officiers généraux, officiers, sous-officiers et militaires du rang ;
Mesdames et Messieurs les Journalistes ;
3
Honorables invités ;
Chers habitants de Tengrela , Boundiali, Gbon , Kanakono, Kasséré, Kolia, Kouto, et de la Bagoué.
Je voudrais tout d’abord vous remercier pour l’accueil chaleureux que vous me réservez ce matin. Merci pour votre hospitalité et pour cette belle mobilisation.
Je salue la présence des nombreux cadres, fils et filles de la Bagoué, de toutes les régions environnantes et du pays frère du Mali, qui sont venus partager, avec nous, ces moments importants pour la région de la Bagoué et pour la Côte d’Ivoire.
Chers parents, chers frères, chères soeurs,
Je sais que vous attendiez cette route depuis très longtemps. Je vous en avais fait la promesse lors de la campagne présidentielle de 2010. Je vous avais réaffirmé mon engagement lors de la visite d’Etat que j’ai effectuée dans la région en 2013. Ce projet est aujourd’hui devenu une réalité. C’est donc avec un immense bonheur que je viens ici, aujourd’hui, pour l’inauguration de cette belle infrastructure qui va redonner à Tengrela, à notre pays mais également à toute la sous-région, son rôle de carrefour commercial et économique.
Chers frères, chères soeurs,
C’est aussi avec beaucoup d’émotion que je prends part à cette cérémonie car le projet que nous inaugurons aujourd’hui corrige une injustice.
En effet, il y a environ un siècle, cette région, allant de Tengrela à Séguela en passant par Odienné, concentrait une activité économique majeure ; elle centralisait les échanges entre la Côte d’Ivoire et le Mali d’une part, et entre le Nord et l’Ouest de la Côte d’Ivoire d’autre part, jusqu’au Wharf de Sassandra.
Cette boucle, qui était appelée route de la cola, était l’un des fleurons de notre économie, avec de nombreux échanges par caravanes, à dos de cheval ou de chameau.
Avec le développement des chemins de fer et des routes ainsi que l’absence de développement de routes revêtues connectées au réseau national, toute cette zone a perdu sa prospérité d’antan. Cela a entraîné une rupture des relations commerciales, une réduction des mouvements des personnes et des biens et surtout une forte paupérisation des populations de la région.
C’est donc une injustice que nous venons de réparer. Je suis donc très heureux de vous offrir ce magnifique ouvrage.
Honorables invités,
Mesdames et Messieurs,
Chers parents, chers frères, chères soeurs,
Le samedi 3 décembre dernier, j’ai procédé à l’inauguration des travaux de renforcement de l’axe Pont Comoé – Abengourou – Agnibilékrou.
A cette occasion, j’ai annoncé à mes frères et soeurs de l’Indénié-Djuablin, la fin prochaine des travaux de bitumage de l’axe Bouna- Doropo – Frontière du Burkina.
Cet axe, qui reliera également la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso par le bitume, répond à une logique de développement local, national et d’intégration sous régionale.
Aujourd’hui, je suis venu vous dire qu’avant 2020, tout ce grand ensemble redeviendra le coeur d’une économie florissante, au bénéfice des populations et des échanges entre la Côte d’Ivoire et le Mali.
En effet, avec l’inauguration aujourd’hui de la route Boundiali – Tengrela – Frontière du Mali, avec les travaux de construction de la route Boundiali- Odienné actuellement en cours et les travaux de bitumage de la

route Kani – Boundiali qui vont démarrer dans quelques semaines, nous réalisons un réseau routier structurant qui reliera les 3 grands chefs-lieux du Nord. Au total, c’est un investissement de 100 milliards de FCFA sur les trois années à venir.
Nous serons ainsi en mesure de créer un second axe de transit des marchandises du Mali vers le Port de San Pedro, et de gagner des centaines de kilomètres.
Chers parents, chers frères, chères soeurs,
Tous ces projets d’infrastructures vont contribuer à l’accroissement des activités dans la région mais également dans la sous-région. Je voudrais à ce stade de mon propos, remercier la Banque Ouest Africaine de développement et la Banque Islamique de Développement, dont le financement cumulé de 35 Milliards FCFA a permis de réaliser cette belle route Boundiali – Tengrela – Frontière du Mali.
Je salue également la présence de Monsieur l’Ambassadeur de la République Populaire de Chine en Côte d’Ivoire et je voudrais, Monsieur l’Ambassadeur, vous réitérer notre volonté d’une forte et fructueuse coopération entre nos deux pays.
Enfin, je félicite l’entreprise COVEC, pour l’excellent travail réalisé.
Honorables invités,
Mesdames et Messieurs,
En plus des infrastructures routières, nous avons également fait des investissements importants dans le secteur de l’eau potable, qui, pendant longtemps, est resté l’un des défis majeurs de la région.

Je suis heureux que nous ayons pu régler la question de l’adduction en eau potable dans les grands départements et dans les villages environnants, grâce à la mise en service, en avril 2015, du projet Boundiali – Gbon – Kouto – Kolia.
Je sais que de nombreuses pompes tombent régulièrement en panne dans les villages du fait de leur vétusté et des difficultés liées à la maintenance de ces pompes.
J’ai donc décidé de confier la maintenance et la gestion des pompes au secteur privé, afin de garantir un accès continu à l’eau potable dans toutes les localités pourvues de pompes.
Honorables invités,
Mesdames et Messieurs,
Chers frères, chères soeurs,
Je voudrais, pour terminer, réaffirmer que notre priorité, comme cela a été le cas lors de mon premier mandat, est de mettre en oeuvre des projets concrets pour l’amélioration du quotidien de nos concitoyens, partout en Côte d’Ivoire. Nous ne ménagerons donc aucun effort pour le développement de toutes les régions et pour l’émergence de notre chère Côte d’Ivoire.
Vive la Bagoué !
Vive la Côte d’Ivoire !
Je vous remercie.
Commentaires


Comment