Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Propacom, un projet de lutte contre l’insécurité alimentaire dans les zones affectées par les crises (Eclairage)
Publié le vendredi 23 decembre 2016  |  AIP
Comment


Man - Le projet d’appui à la production agricole et à la commercialisation extension ouest (PROPACOM-OUEST) est destiné à lutter contre la pauvreté et l'insécurité alimentaires dans les zones rurales et villes affectées par les crises socio-politiques.

Les ateliers régionaux techniques de partage de la stratégie d’intervention du projet d’appui à la production agricole et à la commercialisation extension ouest (PROPACOM-OUEST) avec les partenaires et structures techniques tenus à Odienné et à Man, mardi et mercredi, visent donc à garantir les conditions optimales d’une mise en œuvre efficace et efficiente du projet à travers une bonne appropriation par ceux-ci de sa mission et de ses outils pratiques d’exécution.

A travers ces ateliers, il est question de rechercher "une approche harmonisée et une même compréhension de la philosophie qui sous-tend le projet, notamment mieux cerner ses différents mécanismes d’intervention ainsi que sa stratégie d’exécution. Les documents et les outils pratiques de mise en œuvre du projet ont été validés et les partenaires techniques sont outillés et capables d’apporter avec aisance et professionnalisme des réponses aux organisations professionnelles agricoles (OPA) dans les zones d’intervention du projet.

PROPACOM est un projet de développement gouvernemental financé par le Fonds international de développement agricole (FIDA). Il a été mis en place dans «un contexte de l’après crise, avec pour objectif de sortir d’une situation d’urgence et mettre en œuvre une stratégie de développement à moyen terme plus durable». Il met l’accent sur la remise en état, le développement et la viabilité des infrastructures de production, les activités après récolte (stockage, transformation et commercialisation), et sur le renforcement des capacités organisationnelles, fonctionnelles et économiques des organisations de producteurs.

Le projet intervenait initialement dans trois régions : la Vallée du Bandama, les Savanes et le Zanzan, avec pour groupes cibles les populations rurales qui vivent dans la pauvreté ou connaissent l’insécurité alimentaire mais qui sont capables de tirer avantage des opportunités économiques. Une attention particulière est accordée, indique-t-on, aux femmes et aux jeunes filles, aux jeunes producteurs ruraux, aux jeunes sans emploi et aux ex-combattants démobilisés, désarmés et désireux de travailler dans le secteur agricole.

Les organisations de producteurs, locales et faîtières servent de point d’entrée initial pour les interventions du projet. PROPACOM partage une «Unité de coordination avec le projet de réhabilitation agricole et de réduction de la pauvreté (PRAREP)», installée à Bouaké. Dans une approche progamme, les actions du PROPACOM ont été étendues dans les zones ouest et nord-ouest sous l’acronyme de PROPACOM-OUEST le 21 novembre 2014.

Lancé le 3 octobre 2015 en présence du Ministre de l’Agriculture et du Développement rural, PROPACOM-OUEST et en cours dans les zones du projet. L’objectif et les groupes cibles restent inchangés : Réduire la pauvreté rurale et stimuler la croissance par l’amélioration de la sécurité alimentaire et le revenu des populations des zones cibles à travers l’accès des petits producteurs à des services de production efficaces, à des technologies appropriées et aux marchés et renforcer la capacité d’adaptation des petits producteurs ruraux au changement climatique, rappelle-t-on pour les objectifs.

Après le lancement du PROPACOM-OUEST, l’équipe projet s’est mis en place en février 2016 et des ateliers d’imprégnation et de planification ont suivi du 23 au 27 mai 2016 à Bouaké, puis une campagne d’information et de sensibilisation de masse a été réalisée dans les chefs-lieux de régions, zones du projet, en juillet 2016.

La stratégie d’exécution du projet consiste pour les OPA à soumettre au cofinancement du PRPPACOM-OUEST, des demandes d’appuis formulées sous forme de microprojets. Le mode de financement variant en fonction de la nature des appuis sollicités (Intrants, équipements, matériels etc.), rappelle-t-on.

(AIP)

gem/ask
Commentaires


Comment