Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Grogne des militaires: le ministre Donwahi est arrivé à Bouaké en compagnie de Wattao pour tenter d’éteindre la contestation
Publié le samedi 7 janvier 2017  |  Abidjan.net
Grogne
© Abidjan.net par R. K.
Grogne des militaires: les négociations entre le ministre en charge de la défense et les mutins à Bouaké
Samedi 07 janvier 2017. Bouaké. Les négociations entre le ministre en charge de la défense, Alain-Richard Donwahi et les mutins ont lieu en vue de mettre fin à la crise.
Comment


Le ministre de La Défense Alain Donwahi est arrivé à Bouaké ce samedi en début d’après-midi en compagnie de Issiaka Ouattara (Wattao, afin de discuter avec les mutins pour trouver des solutions à la crise qui prévaut, a constaté Abidjan.net.

Le ministre et sa délégation dès leur arrivée ont été accueillis par les mutins avant que le cortège ne s’ébranle en direction de la résidence du sous-préfet où se tient les négociations.

Alain Donwahi, qui est accompagné pour cette mission du lieutenant colonel Ouattara Issiaka (Wattao), un des influents chefs de guerre de l’ex rébellion ivoirienne des Forces nouvelles, avait annoncé la veille une série de revendications des mutins parvenues au Gouvernement. Il s’agit entre autres du "paiement des primes à temps, la révision de la durée du temps de passage au grade supérieur, de l’amélioration de leurs conditions de vie et de précision sur une supposée prime Ecomog".

Le ministre de La Défense avait indiqué la veille que les révendications des mutins seraient étudiées et celles susceptibles d’être résolues le seraient. Alain Donwahi a déploré le mode de révendication des mutins même si selon lui "cela se comprend".

Au moment où le ministre de La Défense entame les discussions avec les mutins à Bouaké, des militaires dans plusieurs autres villes dont Man, Bondoukou, Bouna, Anyama et de la caserne d’Akouédo sont rentrés dans la contestation.


Il est prévu un Conseil des ministres ce samedi en fin de journée, présidé par le Chef de l’Etat Alassane Ouattara présentement au Ghana pour l’investiture du président Nana Kuffo ADDO. Des décisions en vue de régler la situation sont annoncées, apprend-t-on.

Elisée B.
Commentaires


Comment