Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Afrique
Article
Afrique

Le regard de Ben Ismaël / Afrique du Sud : L’ANC a 105 ans Jacob Zuma est bien mal aidé
Publié le jeudi 12 janvier 2017  |  L’intelligent d’Abidjan
Comment


Reconnaissons à l’ANC et à Nelson Mandela le mérite d’avoir fait sortir l’Afrique du Sud de la souffrance de l’Apartheid. Le choix était tranché par Olivier Tambo et l’offre diversifiée par la jeunesse de l’ANC, conduite par Nelson Mandela ; qui donne le symbole de progrès aux Noirs, aux Métis et aux Indiens. Aujourd’hui, l’ANC va mal et s’oppose à sa propre image, dirigée par le président Jacob Zuma. L’homme est gratifié d’un physique de boxeur, aux faux airs d’un président de la République. Jacob Zuma a perdu l’allure du modèle Nelson Mandela. Il fait ce qu’il veut, doté d’une allure d’homme d’affaires ‘’mal aimé’’. Dans cette situation, Jacob Zuma ne manque pas de surface médiatique en Afrique du Sud. C’est bien réel. Jacob Zuma est bien ‘’mal aidé’’. On aurait tort de se taire à l’occasion des 105 ans de vie de l’ANC. De quoi plaire, aujourd’hui aux compagnons de Nelson Mandela totalement déboussolés, dont une importante partie croit tout de même au redressement de l’ANC, de sa grandeur, par le simple retour aux valeurs léguées par les fondateurs de l’ANC. Au fond, il faut penser à régler la situation économique de l’Afrique du Sud, actuellement dégradée par Jacob Zuma et l’ANC, en donnant la primauté au remplacement du président actuel de l’Afrique du Sud. Invariablement, Jacob Zuma est présenté comme la cause de tous les maux de l’ANC. En un mot, il se fait fort par ses comportements , de griller la crédibilité que Nelson Mandela a su donner à l’Afrique du Sud, particulièrement la valeur politique et économique aux Noirs, aux Indiens et aux Métis. L’ANC a aujourd’hui 105 ans. Y a-t-il un remède pour qu’elle retrouve sa capacité de rassembleur ? Beaucoup de Sud-Africains croient encore à la réputation de l’ANC, au point d’oublier la ‘’mauvaise affaire’’ qu’elle a enregistrée aux élections législatives de l’année dernière, à l’inverse, l’opposition pense qu’il sera difficile de corriger ce fâcheux travers politique. Reste que cette ligne adoptée par l’opposition contient en elle-même, une autre forme d’attaque politique, bien davantage qu’une critique politique. En tout état de cause , l’ANC est confrontée à une menace intérieure comme tout parti politique. Mais, l’ANC ne connaîtra pas un déclin global. Pour Jacob Zuma, bien que pour son propre bilan, il y a des insuffisances criantes. De mauvais atouts qui salissent les 105 ans de vie de l’ANC.

Ben Ismael
Commentaires

Titrologie



L’intelligent d’Abidjan N° 3837 du 12/1/2017

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie
Sondage
Nous suivre

Nos réseaux sociaux


Comment

Petites Annonces avec Annonces.ci  



Comment