Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

CAN 2017/Philippe Mangou, ambassadeur de CI au Gabon: « EN 2012 les Eléphants ont oublié quelque chose ici, et ils sont venus la chercher »
Publié le lundi 16 janvier 2017  |  Abidjan.net
CAN
© Abidjan.net par Atapointe
CAN 2017: Arrivée au Gabon des supporters et journalistes ivoiriens
Les journalistes ivoiriens convoyés par le ministère des sports et loisirs et les supporters réunis au seins du CNCE sont arrivés au Gabon dans le cadre de la CAN 2017.
Comment


L’ambassadeur de la Côte d’Ivoire au Gabon, le général de Corps d’Armée, Philippe Mangou a accueilli samedi à Libreville la délégation de supporteurs et journalistes ivoiriens présents au Gabon dans le cadre de la 31ème édition de la Coupe d’Afrique des Nations de football.



Sans sous-estimer les nations présentes à cette Coupe d’Afrique des Nations, Philippe Mangou se dit optimiste quant à une victoire finale des Eléphants de Côte d’Ivoire. « En 2012 les Eléphants ont oublié quelque chose ici qu’ils sont revenus prendre », estime l’ambassadeur ivoirien au Gabon. « Nous avons offert au président Alassane Ouattara la Coupe pour son premier mandat, pour son second mandat et l’avènement de la troisième République, nous allons lui offrir une autre Coupe », a-t-il ajouté.



Le Général Philippe Mangou s’est réjoui de la présence d’une forte délégation ivoirienne aux côtés des Eléphants de Côte d’Ivoire. Il a annoncé la création d’un village ivoirien pour promouvoir l’art culinaire ivoirien ainsi que la culture de Côte d’Ivoire durant la CAN. Loin d’être une Fun Zone, l’ambassadeur de Côte d’Ivoire a expliqué que cet endroit bien qu’initié par la Côte d’Ivoire reste ouvert á toutes les nationalités.



S’exprimant sur la mutinerie d’il y’a quelques jours en Côte d’Ivoire, le Général de Corps d’armée, qui a quitté l’armée il y’a plus de 5 ans, a « salué les mesures prises par le président Ouattara pour faire cesser les tirs ». Philippe Mangou rappelant les efforts faits par le président Alassane Ouattara pour « repositionner diplomatiquement la Côte d’Ivoire et permettre de relancer son économie », a plaidé pour que les armes se taisent et que « les Ivoiriens travaillent dans la paix main dans la main pour faire avancer le pays ».



Atapointe, envoyé spécial au Gabon. par l’opposition RD Congo – Maroc à 19h.
Commentaires


Comment