Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Atelier Bilan Projet de Renforcement des Capacités des Acteurs de la Chaine de Valeur Anacarde en Afrique de l’Ouest
Publié le lundi 16 janvier 2017  |  Abidjan.net
Atelier
© Autre presse par DR
Atelier Bilan Projet de Renforcement des Capacités des Acteurs de la Chaine de Valeur Anacarde en Afrique de l’Ouest
Un Atelier bilan sous régional sur le Projet de Renforcement des capacités des acteurs de la chaine de valeur anacarde en Afrique de l’Ouest s’est ouvert ce lundi 16 janvier 2017 à Bassam.
Comment


Un Atelier bilan sous régional sur le Projet de Renforcement des capacités des acteurs de la chaine de valeur anacarde en Afrique de l’Ouest s’est ouvert ce lundi 16 janvier 2017 à Bassam.

Cet Atelier vise d’une part à faire le bilan de la mise en œuvre en 2016 du Projet de Renforcement des Capacités des Acteurs de la Chaine de Valeur Anacarde en Afrique de l’Ouest, et d’autre part d’identifier les problèmes et les risques auxquels le projet est confronté avant de procéder à une meilleure planification en 2017 pour une fin de projet réussie.

Il s’agira spécifiquement au cours de cet Atelier de Présenter les résultats des activités mises en œuvre conformément aux indicateurs prédéfinis (présenter les forces et faiblesses) - Présenter les principaux indicateurs de performance du projet (Technique et financier) - Faire une revue à mi-parcours de toutes les activités et résultats du projet - Procéder à la planification des activités de 2017 en fonction du programme pluriannuel élaboré à Bouaké (Côte d’Ivoire) en 2015 et des résultats de la revue à mi-parcours. Puis enfin de Valider et formaliser les conclusions de l’atelier de DASSA sur la mise en place du réseau de structures de recherche et développement.

Le projet de "renforcement des capacités des acteurs de la chaine de valeur Anacarde en Afrique de l’Ouest", est un projet sous régional financé par le CORAF et supervisé par le Conseil de Régulation, de Suivi et de Développement des Filières Coton et Anacarde en abrégé « Le Conseil du Coton et de l’Anacarde ». Validé en Décembre 2014, le projet se veut un instrument d’appui à la filière anacarde dans la sous-région ouest africaine. Il a pour objectif global l’amélioration et la génération des emplois et des revenus des acteurs de la chaîne de valeur Anacarde dans cinq (5) pays de l’Afrique de l’Ouest. Le projet contribue à lutter contre la pauvreté en milieu rural par une augmentation des revenus des acteurs bénéficiaires à travers l’amélioration du fonctionnement des chaines d’approvisionnement.

Les principaux groupes cibles du Projet sont les petits planteurs, transformateurs des zones sélectionnées productrices d’anacarde. Il est prévu qu’au moins 3600 acteurs bénéficient directement des interventions du projet, dont 40% de femmes. Le Projet cible également les organisations interprofessionnelles de la filière, les petites unités de transformation retenues, de même que des structures nationales de recherche et développement rural.

En 2015, environ 2741 bénéficiaires ont été touchés et 85% des activités du projet réalisé. En 2016, les premières missions de suivi évaluation ont noté une nette avancée du projet avec quelques difficultés rencontrées d’un pays à un autre.

Prennent part à l’Atelier prévu pour s’achever le mardi 17 janvier 2017, des délégations du Conseil du Coton et de l’Anacarde (Côte d’Ivoire), L’INERA (Burkina FASO), L’INRAB (Benin), L’ISRA/CNRF (Sénégal), L’AFAO (Sénégal) et le CRIG (Ghana).

Elisée B.
Commentaires


Comment