Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Les écoles privées de Ferkessédougou inquiètes des répercussions de la grève
Publié le mardi 17 janvier 2017  |  AIP
Comment


Ferkessédougou - Les directeurs des écoles privées de Ferkessédougou ont exprimé leurs inquiétudes face aux répercussions de la grève des fonctionnaires reconduite lundi.

Selon eux, « de grosses pertes d’argent et des résultats catastrophiques sont à craindre du fait de la fermeture des établissements ». « Cela fait une semaine que nos élèves ne font pas cours parce qu’ils sont délogés par les élèves du lycée, à chaque mot d’ordre de grève des syndicats des fonctionnaires », a déploré le directeur des études du second cycle au Collège St Charles Lwanga, Konaté Marcel.

Il a expliqué que dans ces établissements, les cours sont payés, déplorant que la fermeture même partielle impacte leur comptabilité et menace le paiement des enseignants et le déroulement du chronogramme des évaluations.

« La perte des heures de cours est un manque à gagner et nous craignons pour nos résultats et aussi pour nos entrées », a renchéri le directeur des études du lycée Kyali Pauline, Togba Maximin, plaidant pour le rétablissement de la situation.


ti/tg/gak/kp
Commentaires


Comment