Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

La Côte d’Ivoire secouée par un nouveau mouvement de protestation militaire
Publié le mardi 17 janvier 2017  |  Jeune Afrique
Les
© AFP par SIA KAMBOU
Les mutins contrôlent les accès à Bouaké sous tension
Des militaires mutins ont repris vendredi le contrôle des accès à Bouaké, où le ministre de la Défense Alain-Richard Donwahi poursuivait les négociations avec leurs représentants dans un climat de vive tension.
Comment


Un nouveau soulèvement militaire parti de Yamoussoukro secoue la Côte d’Ivoire depuis mardi matin, au lendemain du règlement d’une partie des primes réclamées la semaine dernière par des mutins issus des forces armées.

Le mouvement de protestation armé qui s’est déclenché mardi 17 janvier au matin a pour épicentre Yamoussoukro. Il a d’abord pris forme au centre d’instruction et de formation militaire de Zambakro situé à moins d’une dizaine de kilomètres de la capitale. Les mutins ont attaqué l’armurerie du camp et en ont emporté les armes. Des témoins ont ensuite décrit des militaires excités à bord de véhicules tout terrain tirant en l’air dans la ville en faisant des rodéos.

« Ce matin, une cinquantaine d’hommes a quitté le camp à bord de véhicules 4X4 pour se rendre en ville afin d’exprimer leur mécontentement de ne pas avoir été pris en compte dans le paiement des primes » octroyées récemment à leurs frères d’armes, a confié à Jeune Afrique un militaire joint à Zambakro.
... suite de l'article sur Jeune Afrique

Commentaires


Comment