Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Dimbokro retrouve son calme quotidien après le mouvement d’humeur des militaires et paramilitaires
Publié le jeudi 19 janvier 2017  |  AIP
Comment


Dimbokro – La vie a repris son train-train quotidien après le mouvement d’humeur des hommes en armes et le vent de psychose qui a régné paralysant deux jours durant les activités sociologiques de la ville de Dimbokro, a constaté l’AIP, jeudi dans la capitale du N’zi.

Toute la nuit de mercredi à jeudi, la ville est demeurée calme. Les populations, traumatisées par la bruyante manifestation de la veille, sont sorties massivement comme d'habitude pour vaquer à leurs occupations quotidiennes avec la gare routière et le marché bondés de monde comme d’ordinaire. Les jeunes chargeurs ont repris leurs activités en hélant les passagers à destination des différentes localités. Les boutiques, magasins et autres grandes surfaces ont rouvert.

« On espère que la situation ne va plus se répéter. Vraiment nous sommes fatigués des coups de feu. Je demande pardon aux militaires de nous épargner d'une autre guerre. Les autorités aussi de trouver une solution définitive à ce problème », a imploré une vendeuse de viviers, dame Cécile N’Guessan Marcelline, un balluchon sur la tête, relevant la perte subie au cours de ces deux jours de remous à cause de ses marchandises qui sont des denrées périssables.

Lors d'un Conseil des ministres tenu mercredi, à Abidjan, le président de la République a assuré les militaires de sa ferme volonté d’améliorer leurs conditions de vie et de travail et de construire des Forces républicaines au service de la nation, rappelle-t-on.

ik/kp
Commentaires


Comment