Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Séguéla : les sapeurs-pompiers civils revendiquent de meilleures conditions de vie et de travail
Publié le jeudi 19 janvier 2017  |  AIP
Comment


Séguéla – Les sapeurs-pompiers civils basés à Séguéla (Nord-ouest, région du Worodougou) ont remis jeudi une liste de revendications au préfet par intérim, Adolphe Zégbé-Kouamé, relatives à l’amélioration de leurs conditions de vie et de travail.

"Les revendications se résument à plusieurs points. Le premier est le changement du statut civil en statut paramilitaire. Ensuite, le paiement total de la prime Emploi scientifique et technique de deux ans", a indiqué le porte-parole de la quarantaine d’agents reçus dans la cour de la préfecture.

En outre, ceux-ci réclament des indemnités de logement et de transport, respectivement de 70.000 francs et 25.000 francs CFA par mois, l’instauration d'un site de restauration au sein des centres de secours et d’urgence (CSU), leur titularisation et la "reconnaissance des différents galons" à leur remis, a-t-on relevé.

"Soyez rassurés que nous allons transmettre vos doléances’’, a répondu Adolphe Zégbé-Kouamé qui a exprimé sa satisfaction pour le fait que les pompiers civils n’aient pas fait de grabuge en ville, même si ceux-ci avaient érigé des barricades sur les voies menant à la préfecture qui ont été démantelées avant d’être reçu par l'autorité préfectorale.

"Nous attendons une suite favorable d’ici vendredi auquel cas tous les CSU seront fermés’’, a prévenu le porte-voix des sapeurs-pompiers civils qui sont présents à Séguéla depuis novembre 2015.

La ville de Séguéla, contrairement à d’autres localités comme Bouaké, Yamoussoukro, Man et Daloa, avait été jusque-là épargnée des mouvements de revendications des hommes en arme qui ont cours depuis le début de l’année, note-t-on.

kkp/kp
Commentaires


Comment