Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

La 7ème session du Bureau Exécutif de la Conférence des Juridictions constitutionnelles africaines s’ouvre à Abidjan
Publié le jeudi 19 janvier 2017  |  Abidjan.net
La
© Abidjan.net par Elisée B
La 7ème session du Bureau Exécutif de la Conférence des Juridictions constitutionnelles africaines s’ouvre à Abidjan
La 7ème session du Bureau Exécutif de la Conférence des Juridictions constitutionnelles africaines (CJCA) s’est ouverte ce jeudi 19 janvier 2017 à Abidjan.
Comment


La 7ème session du Bureau Exécutif de la Conférence des Juridictions constitutionnelles africaines (CJCA) s’est ouverte ce jeudi 19 janvier 2017 à Abidjan. Dans son discours d’ouverture, le président du Conseil constitutionnel de Côte d’Ivoire, Koné Mamadou a dit la joie de la juridiction ivoirienne du choix porté sur elle pour abriter cette 7ème session de la CJCA.



Le président du Conseil constitutionnel ivoirien, après le traditionnel Akwaba ou la cordiale bienvenue à ses pairs, leur a dit la gratitude de la Côte d’Ivoire pour « l’honneur » qui lui a été fait d’occuper le poste de vice président de la CJCA pour le compte de l’Afrique de l’Ouest en 2015.



Il a invité les juridictions constitutionnelles à faire siennes les recommandations de la CJCA. Tout en « respectant la souveraineté » des Etats, Mamadou Koné a appelé toutes les juridictions constitutionnelles à la « solidarité ».



La 7ème session du Bureau Exécutif de la Conférence des Juridictions constitutionnelles africaines servira de cadre au bureau de faire le bilan de l’année 2016 en vue de préparer le congrès, a indiqué le président Koné Mamadou.



Ouverte ce jeudi 19 janvier 2017, la 7ème session du Bureau Exécutif de la Conférence des Juridictions constitutionnelles africaines refermera ses portes le 20 janvier.



La Conférence des Juridictions Constitutionnelles Africaines (CJCA) est une organisation fédérant, dans un espace africain commun, les juridictions africaines chargées de veiller au respect de la Constitution (Cours suprêmes, Conseils, Cours et Tribunaux constitutionnels). Son siège est fixé à Alger.

La création de cet espace répond à un impératif : fédérer les mécanismes africains de justice constitutionnelles dans un espace continental pour leur permettre de participer dans le domaine qui est le leur, à la promotion et à la diffusion des valeurs et principes universels d’état de droit, de démocratie et des droits de l’homme, consacrés dans le préambule de l’Acte constitutif de l’Union Africaine.



Elisée B.
Commentaires


Comment