Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Sport
Article
Sport

Can ‘’Gabon 2017’’ (31è édition) : Avant Côte d’Ivoire-RDC (aujourd’hui) / Michel Dussuyer réclame un autre état d’esprit à ses joueurs
Publié le vendredi 20 janvier 2017  |  Le Quotidien d’Abidjan
CAN
© Abidjan.net par Atapointe
CAN 2017: Conférence de presse Michel Dussuyer avant le match contre la RD
Oyem le 19 janvier 2017. Avant le match contre la RDC, Michel Dussuyer et Eric Bailly ont co animé une conférence de presse.
Comment


Vaincre la RDC pour rassurer ses fans et garder ses chances intactes pour la suite de la compétition, c’est la difficile équation que devront résoudre cet après-midi au stade d’Oyem (Gabon), les Eléphants de Côte d’Ivoire. Avant le match Eléphants-Léopards comptant pour la 2è journée (poule C) de la Can 2017, les sélectionneurs des deux équipes (Dussuyer et Ibenge) révèlent leurs stratégies et affichent leurs ambitions.

Le sélectionneur de la Côte d’Ivoire Michel Dussuyer a réclamé de ses joueurs un «état d’esprit plus conquérant» contre la RD Congo vendredi, après la contre-performance face au Togo (0-0). «Sur le premier match, on n’a pas mis tous les ingrédients pour prétendre à plus qu’un nul. Il va falloir aborder ce match très important avec un état d’esprit plus conquérant», a déclaré jeudi (hier), Michel Dussuyer, le sélectionneur de la Côte d’Ivoire, lors de la conférence de presse d’hier à propos de la rencontre de ce vendredi 20 janvier 2017. S’il admet que ses joueurs n’ont pas mis tous les ingrédients comme dans un match de coupe d’Afrique lors du match contre le Togo, Dussuyer ne considère cependant pas le résultat de match nul comme une contre-performance. Mieux il reste confiant pour les prochains matchs pour lesquels ses poulains rehausseront leur niveau de jeu. « Ce match de demain est un match capital, il faut un changement d’attitude parce que dans le premier match on n’a pas mis des ingrédients comme dans un match de coupe d’Afrique. On a raté ce premier rendez-vous, et il va falloir réagir et hausser le niveau de jeu. On est dans une situation où on a notre destin en mains», a ajouté le sélectionneur des Eléphants tout en réclamant «un changement d’attitude. « La RDC est une équipe très compétitrice dans l’âme, généreuse, agressive, qui sait mettre un impact physique, il convient surtout que nous retrouvions nos qualités, a-t-il dit. « Tout le monde est prêt à l’exception de Lamine Koné. Il a ressenti une gêne ces derniers jours », a-t-il indiqué. Le défenseur axial des Eléphants, Eric Bailly avoue que le match contre la RDC sera difficile cependant, rassure le défenseur de Manchester United, « nous allons jouer crânement pour le gagner ». Pour la confrontation de cet après-midi à Oyem, ils seront privés de Fabrice N’Sakala et Gabriel Zakuani, blessés et de Joyce Lomalisa, suspendu.

San Aubin
Commentaires

Dans le dossier

Football/CAN 2017 au Gabon
Titrologie



Le Quotidien d’Abidjan N° 1945 du 20/1/2017

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie
Sondage
Nous suivre

Nos réseaux sociaux


Comment
Petites Annonces avec Annonces.ci  



Comment