Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Sport
Article
Sport

CAN 2017: le Burkina Faso en quarts, la Guinée-Bissau quitte le tournoi
Publié le lundi 23 janvier 2017  |  RFI
CAN
© AFP par KHALED DESOUKI
CAN 2017: Le Burkina Faso bat la Guinée-Bissau 2-0
Dimanche 22 janvier 2017. Gabon (Franceville). Le Burkina Faso a validé son ticket pour les quarts-de-finale de la CAN Total 2017 en battant la Guinée-Bissau 2-0.
Comment


Le Burkina Faso a validé son ticket pour les quarts-de-finale de la CAN Total 2017 en battant la Guinée-Bissau 2-0 à Franceville ce dimanche 22 janvier. Les Etalons ont ouvert le score en première période grâce à Préjuce Nakoulma. Bertrand Traoré a doublé la mise en seconde période. Pour sa première participation à une CAN, la Guinée-Bissau est éliminée au premier tour.

Pour les Etalons, la donne étaient simple : il fallait une victoire face à la Guinée-Bissau pour atteindre les quarts-de-finale de la CAN 2017. Un match nul suffisait à leur bonheur au cas où le Gabon ne gagnait pas dans l’autre rencontre face au Cameroun.

Une revanche sur le sort

Eliminé en phase de groupes lors de la précédente édition, le vice-champion d’Afrique 2013 a su trouver la solution, avec un groupe certes diminué par les absences de Jonathan Pitroipa et Jonathan Zongo, mais gonflé à bloc.

Le Burkina Faso qui avait des difficultés dans cette CAN, avec deux matchs nuls (face au Cameroun et au Gabon), s’est donné à fond dès les premières minutes. Etouffant leurs adversaires, les Burkinabè n’ont pas tardé à ouvrir le score. Après une frappe de Bertrand Traoré, Préjuce Nakoulma, déjà buteur face au Gabon, profite d’une incompréhension entre le portier de la Guinée-Bissau et un de ses défenseurs pour pousser le ballon dans le but vide (11e). Et c’est justement Bertrand Traoré, intenable en première période, qui avait déjà mis le feu dans le camp guinéen avec une frappe croisée qui passait juste à droite des poteaux de Jonas Mendes (8e).
... suite de l'article sur RFI

Commentaires


Comment