Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Sport
Article
Sport

CAN 2017 : Algérie, CIV, Gabon et Mali à l’heure de l’autopsie
Publié le vendredi 27 janvier 2017  |  Afrik.com
CAN
© Abidjan.net par Atapointe
CAN 2017: Côte d`Ivoire- RD Congo
Oyem le 20 janvier 0217. Les Eléphants de Côte d`Ivoire affrontent pour leur 2eme match les Léopards du Congo.
Comment


Tous éliminés dès la phase de groupes de la CAN 2017 l’Algérie, la Côte d’Ivoire, tenante du titre, le Gabon, pays-hôte, et dans une moindre mesure le Mali ont déçu. Eléments d’explications.

Pourquoi ils ont déçu

Même si leur statut se retrouvait fragilisé depuis les deux contre-performances en éliminatoires du Mondial 2018, les Fennecs avaient rallié le Gabon avec l’un des meilleurs effectifs sur le papier, forts notamment du meilleur joueur africain de l’année consacré par la CAF, Riyad Mahrez. Même si leur groupe B était relevé (Sénégal, Tunisie et Zimbabwe), les voir sortir aussi tôt sans victoire au compteur n’était clairement pas au programme.

Qu’est-ce qui n’a pas marché ?
Depuis des mois, la Fédération algérienne navigue à vue comme en atteste le passage de trois sélectionneurs sur le banc en moins d’un an (Christian Gourcuff, Milovan Rajevac et Georges Leekens qui a démissionné suite à l’élimination). Les Fennecs ont avant tout payé cette instabilité tout comme les choix peu fructueux de Leekens de se passer des capitaines Carl Medjani et Sofiane Feghouli, fragilisant un groupe en manque de leader et d’agressivité.

A l’image du penalty concédé par Belkhiter contre le Zimbabwe et de la bourde de Ghoulam face à la Tunisie, les 8es de finalistes du dernier Mondial ont également multiplié les erreurs défensives, confirmant que ce secteur constitue leur gros point faible. Sans parvenir à mettre en place sa qualité de jeu habituelle, l’équipe a parfois donné l’impression d’être coupée en deux, les joueurs offensifs secondant peu les défenseurs. Difficile dans ces conditions d’aller plus loin.

Pourquoi ils ont déçu

Forcément, en tant que tenants du titre, les Eléphants étaient attendus. La qualification décrochée dans la douleur, les retraites des frères Kolo et Yaya Touré et de Copa Barry et le forfait de Gervinho avaient fait naître des doutes mais pas au point d’imaginer une sortie de route aussi précoce sans la moindre victoire. Surtout que les hommes de Michel Dussuyer avaient signé une belle préparation (2-1 contre la Suède puis 3-0 contre l’Ouganda).
Qu’est-ce qui n’a pas marché ?
... suite de l'article sur Afrik.com

Commentaires

Dans le dossier

Football/CAN 2017 au Gabon
Dans le sous-dossier
CAN 2017: Côte d`Ivoire- RD Congo
Sondage
Nous suivre

Nos réseaux sociaux


Comment
Petites Annonces avec Annonces.ci  



Comment