Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Côte d’Ivoire : nombreux changements à la tête des grands commandements militaires
Publié le samedi 28 janvier 2017  |  Jeune Afrique
Visite
© Abidjan.net par Atapointe
Visite d`Etat dans le Gbêkê: Conseil des ministres de Bouaké
Mardi 26 novembre 2013. SEM Alassane Ouattara a présidé un conseil des ministres à la Préfecture de Bouaké dans le cadre de la visite d`Etat qu`il effectue dans la région du Gbêkê. Photo : wattao.
Comment


Le président ivoirien Alassane Ouattara, chef suprême des armées en vertu de la Constitution ivoirienne, a procédé ces derniers jours à plusieurs nominations à la tête des grands commandements militaires. Un réaménagement qui intervient à la suite des mutineries qui ont agité le pays lors de la première dizaine du mois de janvier.

Les anciens commandants de l’ex-rébellion des Forces nouvelles enregistrent ainsi des fortunes diverses. Le plus heureux d’entre eux est sans conteste le lieutenant-colonel Issiaka Ouattara, alias « Wattao », qui prend les commandes de la Garde républicaine, unité chargée de la sécurisation et de la protection des institutions dont il était auparavant le commandant en second auprès du colonel Edouard Amichia.

La promotion du très controversé Wattao fait suite à son implication dans la résolution de la mutinerie de Bouaké. Quant à Cherif Ousmane, qui assurait la fonction de commandant en second du groupement de sécurité du Président de la République (GSPR), il quitte le giron présidentiel pour se retrouver à la tête du 1er bataillon des commandos et parachutistes d’Akouédo, la plus grande caserne militaire du pays d’où était parti le coup d’État de décembre 1999 contre Henri Konan Bédié – un verrou stratégique pour protéger le pouvoir.
... suite de l'article sur Jeune Afrique

Commentaires


Comment