Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Armée ivoirienne: "Le retour des ex-chefs de guerre est le signe que le gouvernement prépare la guerre contre son peuple" (Affi)
Publié le samedi 28 janvier 2017  |  Alerte Info
Pascal
© AFP par ISSOUF SANOGO
Pascal Affi N’guessan, président du Front populaire ivoirien (FPI)
Comment


Le président du Front populaire ivoirien (FPI, opposition), Pascal Affi N’Guessan a soutenu samedi que, "le retour des chefs de guerre, à la tête des unités de l’armée, est le signe que le gouvernement prépare la guerre contre son peuple", lors d’une cérémonie.

"Le retour au premier plan, des chefs de guerre de la rébellion armée de 2002, à la tête des principales unités de l’armée, est le signe que le gouvernement prépare la guerre contre son peuple, en se barricadant avec son clan", a dénoncé M. Affi, lors d’une cérémonie de présentation de vœux, au siège du FPI à Cocody (Est d'Abidjan).

Jeudi, le président ivoirien Alassane Ouattara a procédé a de nombreuses nominations à la tête des différentes unités de l’armée, en promouvant la plupart des ex-chefs de guerre de l’ancienne rébellion des Forces nouvelles (FN), jusque là confinés à des rôles secondaires, après des mutineries.

Pour le président du FPI, principal parti de l’opposition, "un gouvernement des vainqueurs, ne peut servir que les vainqueurs au détriment de l’unité nationale et l’intérêt général".

Il a réitéré son appel à la "mise en place d’un gouvernement d’union nationale et de transition, impliquant toutes les forces vives de la nation", pour "résoudre durablement la grogne sociale et militaire".

EFI
Commentaires


Comment