Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Diaspora/ Mme Sanni Carole élue présidente des femmes de France
Publié le mercredi 1 fevrier 2017  |  Association de femme de France
Diaspora/France:
© Autre presse par DR
Diaspora/France: Mme Sanni Carole élue présidente des femmes de France
Samedi 28 janvier 2017 à Paris. L`élection de la présidente des femmes ivoiriennes de France a vu le sacre de Mme Sanni Carole.
Comment


L’élection de la présidente des femmes ivoiriennes de France s’est tenue ce samedi 28 janvier 2017 à Paris. Il fait entre 6°c et 8°c. Malgré le froid accompagné d’un léger vent, elles sont sorties nombreuses, les femmes ivoiriennes vivant sur le territoire français pour élire celle qui les représentera désormais auprès des autorités ivoiriennes. Les bureaux de vote ont ouvert dès 8h. Prévu pour fermer à 18h, le scrutin a clôturé à 18h30 au vue de l’affluence, surtout de certaines femmes qui finissaient le boulot tard ce Week end. Le dépouillement des bulletins issus des trois (3) bureaux de vote installés dans une même pièce au Rez-de Chaussée de l’Ambassade a débuté à 18h45mn. Sous la supervision du Consul général, Aïdara Chérif et du 1er Conseiller à l’ambassade, Diaby Vacaba, le comité électoral présidé par Me Léa Nguessan (avocate au barreau de Paris) a procédé au décompte des voix : Le bureau N°1 a enregistré 101 votantes dont 0 bulletin nul. Ont obtenu : Sanni Carole (42 voix), Sy Savané Assita (23 voix), Yassine Gnandia(15 voix), Konaté Chantal(14 voix), Brou kouassi Viviane(7 voix).

Le Bureau N°2 a enregistré 87 votantes dont 85 suffrages exprimés et 2 bulletins nuls. Ont obtenu : Sanni Carole (34 voix), Sy Savané Assita (20 voix), Yassine Gnandia(16 voix), Konaté Chantal(13voix), Brou kouassi Viviane(2 voix).

Le Bureau N°3 a enregistré 136 votantes dont 134 suffrages exprimés et 2 bulletins nuls. Ont obtenu : Sanni Carole (52 voix), Sy Savané Assita (23 voix), Yassine Gnandia(30 voix), Konaté Chantal(27 voix), Brou kouassi Viviane(2 voix).

Soit un total de 324 votantes dont 320 suffrages exprimés et 4 bulletins nuls (1 nul et 3 blancs).

Ont obtenu : Sanni Carole (128 voix soit 40%), Sy Savané Assita (66 voix soit 20,62%), Yassine Gnandia(61 voix soit 19,06%), Konaté Chantal(54 voix soit 16,87%), Brou kouassi Viviane(11voix soit 3,43%).

Le comité électoral qui n’a pas procédé à des réclamations a proclamé, Mme Sanni Carole, présidente des femmes ivoiriennes de France.

Après la proclamation des résultats, chaque candidate a pris la parole et a exhorté l’ensemble des femmes ivoiriennes de France à cultiver l’Amour, le pardon et la solidarité. « Cette association qui regroupe plusieurs groupements associatifs et femmes non membres d’association se veut apolitique » ont toutes clamé en chœur.

M. Diaby Vacaba,1er Conseiller à l’ambassade a au nom de SEM Charles Gomis Providence, salué le travail remarquable du comité ad-hoc et la parfaite organisation de ces élections par le comité électoral. Il a aussi appelé à plus d’entente et de solidarité entre les femmes ivoiriennes de France, mais aussi entre toute la diaspora ivoirienne de France. « Après ce vote de la présidente du bureau des femmes, nous allons organiser nos chefs religieux, nos doyens de communauté et enfin nos étudiants et travailleurs vivant en France. Un comité des sages va aussi voir le jour » a-t-il annoncé et d’ajouter : « Nous savons que nos compatriotes de la diaspora ont des difficultés pour envoyer du matériel, des Dons au pays. Ici, alors que les Ivoiriens sont leaders dans le domaine du gardiennage, ils n’ont pas toujours des contrats directs. Nous allons mettre les moyens pour soutenir tous les secteurs d’activités de nos compatriotes. Ce n’est pas normal que les chinois nous vendent de l’Attiéké. Il faut aussi aider nos femmes assistantes parentales et maternelles » et de conclure : « Avec cette élection, vous avez désormais vos porte paroles pour faire aboutir toutes vos doléances auprès de l’Ambassade.

Les Statuts de l’association prévoient la formation d’un bureau exécutif avec plusieurs vice-présidentes. Le comité ad-hoc devient le conseil d’administration de l’association. Enfin, sur près de 1200 associations issues de la diaspora ivoirienne enregistrées à la préfecture de police de Paris, elles sont une centaine à être enregistrées auprès de l’Ambassade de Côte d’Ivoire à Paris. Après la formation de son bureau, la nouvelle présidente des femmes ivoiriennes de France, fera une tournée de remerciement à travers les associations connues dans les jours à venir. Une grande soirée festive pour célébrer la femme ivoirienne est aussi inscrite en grand caractère sur l’agenda de Carole Sanni. Celle qui a fait du soutien aux femmes et aux enfants ivoiriens issus de la diaspora, son cheval de bataille lors de la campagne entend mettre en place plusieurs comités de veille composés de spécialistes en la matière afin d’apporter une réponse claire aux problèmes de ses sœurs vivant en France.

Philippe Kouhon à Paris.
Commentaires


Comment