Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Côte d’Ivoire: le procès des «disparus du Novotel» reporté au 21 février
Publié le mercredi 1 fevrier 2017  |  RFI
Report
© APA par Amah SALIOU
Report du procès des "disparus du Novotel"
Mardi 31 janvier 2017. Les avocats de la partie civile et ceux de la défense se sont insurgés, contre le parquet général qui ‘’n’a pas fait son travail’’, amenant la Cour à renvoyer l’audience au 21 février pour ‘’défaut d’avocats ‘’ de certains accusés.
Comment


En Côte d’Ivoire, le procès des « disparus du Novotel » à peine ouvert, mardi 31 janvier, devant la cour d’assises a été reporté au 21 février. Sur le banc des accusés : dix Ivoiriens, la plupart des militaires comme le général Dogbo Blé (ex-patron de la garde républicaine de Laurent Gbagbo, soupçonné d’être le commanditaire de cette expédition punitive à l’hôtel Novotel du Plateau), accusés de l’enlèvement et de l’assassinat de quatre hommes en pleine crise post-électorale en 2011.

Cette journée perdue pour les familles des victimes aura au moins eu le mérite de permettre aux amis et aux parents du général Dogbo Blé de venir saluer l’homme accusé de l’assassinat de deux Français (le patron du Novotel Stéphane Frantz Di Rippel et Yves Lambelin, directeur général de Sifca), et de deux collaborateurs (le Malaisien Chelliah Pandian et le Béninois Raoul Adeossi), pendant les violents évènements de la crise postélectorale.

Le procès des « disparus du Novotel » va être reporté au 21 février, car explique le président de la cour d’assises de Yopougon, certains accusés ne sont pas dans le box ce matin-là pour des raisons matérielles.
... suite de l'article sur RFI

Commentaires


Comment