Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Concours exceptionnel d’entrée à l’INFAS : 25 200 candidats pour 663 postes à pourvoir
Publié le jeudi 2 fevrier 2017  |  Abidjan.net
Concours
© Autre presse par DR
Concours exceptionnel d’entrée à l’INFAS : début des compositions, 25 200 candidats pour 663 postes à pourvoir
Jeudi 2 février 2017. Abidjan. Concours exceptionnel d’entrée à l’INFAS : début des compositions, 25 200 candidats pour 663 postes à pourvoir.
Comment


Une session complémentaire d’entrée à l’Institut national de formation des agents de santé (INFAS), à titre exceptionnel, a débuté ce jeudi, au sein de la structure, sise au CHU de Treichville. Du 2 au 5 février 2017, 25 200 candidats composeront pour 663 postes à pourvoir. Pr. Méliane N’dhazt, Directrice de l’INFAS a fait un tour des salles, ce matin, pour attirer l’attention des postulants sur les arnaques. « Il faut que ce soit bien clair : l’admission au concours n’est pas payante. Personne ne paye pour être admis», a-t-elle insisté. Ajoutant que «les places sont peu nombreuses donc la sélection ne se fera que par le travail ».

En effet, au titre de la rentrée académique 2017-2020, les résultats du concours direct d’accès à l’INFAS ont donné 837 candidats admis sur 1500 postes budgétaires prévus. Un gap important de 663 candidats reste donc à combler pour satisfaire la programmation souhaitée.

L’organisation d’une session complémentaire, à titre exceptionnel, s’avérait donc nécessaire pour d’une part, permettre d’améliorer le ratio population/personnel de santé, et, d’autre part combler le déficit en offrant ainsi à de nombreux jeunes diplômés en chômage, d’accéder à une formation de qualité, ouverte sur l’emploi.

Les compositions concernent l’accès aux cycles de techniciens de biologie médicale, d’hygiène et assainissement, de masso- kinésithérapie, préparateurs gestionnaires de pharmacies, d’infirmiers, d’infirmières ainsi que de sages-femmes.

D.Tagro
Commentaires


Comment