Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Groupe parlementaire Pdci : Maurice Kacou Guikahué, nouveau président
Publié le vendredi 3 fevrier 2017  |  L’intelligent d’Abidjan
Groupe
© Partis Politiques par DR
Groupe parlementaire PDCI-RDA: Ouassénan Koné passe les charges à Kakou Guikahué, le nouveau président
Jeudi 2 février 2017. Abidjan. Groupe parlementaire PDCI-RDA: Ouassénan Koné passe les charges à Kakou Guikahué, le nouveau président.
Comment


Le député de Gagnoa sous-préfecture, Maurice Kacou Guikahué est le nouveau président du groupe parlementaire Pdci ( Parti démocratique de Côte d’Ivoire). Il a reçu les charges des mains de son prédécesseur le général Ouassénan Koné le jeudi 2 février 2017 au siège dudit parti à Cocody. L’ex-député de Katiola, Oussénan Koné qui a renoncé lui-même à se présenter aux législatives 2016 a félicité Guikahué pour le travail qu’il abat au Pdci en sa qualité de Secrétaire exécutif. . Pour sa part, le nouveau président du groupe parlementaire Pdci a traduit sa reconnaissance au président du parti, Henri Konan Bédié pour avoir placé sa confiance en sa personne. Il a promis de placer son mandat sous le signe de la continuité.
Se confiant récemment à ‘’le nouveau réveil’’, Guikahué avait levé un coin de voile sur les raisons pour lesquelles le Pdci et le Rdr n’ont pas formé de groupe parlementaire Rhdp. « Ça ne gêne pas. On est à l’Assemblée. Deux groupes parlementaires, c’est important, on est en démocratie, il y a le nombre aussi. Il y a le groupe Pdci, le groupe Rdr, le groupe dirigé par Mabri Toikeusse: (Udpci, Upci), le groupe Oula Privat, le groupe Méambly Evariste et le groupe non-aligné. Il y a 6 groupes. Quand on va aller à une conférence des présidents pour discuter, si on a un seul groupe parlementaire Rhdp, c’est 1 contre 5. Or là, c’est 2 contre 4. On a décidé que pour les grandes questions de la nation, on est ensemble et à travers ces deux groupes parlementaires, on va mieux travailler en Rhdp et arrivé à l’Assemblée, chaque parti a son groupe parlementaire. Cela veut dire qu’il y aura des concertations obligatoires pour parler le même langage. Nous allons faire en sorte de voter ensemble, mais chacun a son groupe. C’est le vote qui compte, ce n’est pas la dénomination. Donc, ça ne gêne pas du tout. Les partis sont encore autonomes », avait-il souligné. Notons que le groupe parlementaire Pdci compte 90 députés.

Abdoulaye Touré
Commentaires

Dans le dossier

Partis politiques 2017
Titrologie



L’intelligent d’Abidjan N° 3854 du 3/2/2017

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie
Sondage
Nous suivre

Nos réseaux sociaux


Comment

Petites Annonces avec Annonces.ci  



Comment