Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Le service "e-impôts" mis en oeuvre au titre de l’année 2017 (DGI)
Publié le vendredi 10 fevrier 2017  |  AIP
Ouverture
© Abidjan.net par Atapointe
Ouverture à Grand-Bassam du séminaire bilan de la direction générale des impôts
Jeudi 09 février 2017. Grand-Bassam. Vitib. Le directeur de cabinet du ministre du budget et du portefeuille de l`Etat Karim Traoré a présidé, la cérémonie d`ouverture du séminaire bilan 2016 - Objectifs 2017 de la direction. Photo: Karim Traoré, directeur de cabinet du ministre du budget et du portefeuille de l`Etat.
Comment


La Direction générale des impôts (DGI) met en œuvre son projet e-impôts de déclaration et paiement en ligne des impôts, en direction des entreprises dont le chiffre d’affaires s’élève à 200 millions FCFA, a déclaré le directeur de cabinet du ministre du Budget et du Portefeuille de l’Etat, Karim Traoré, jeudi, lors du séminaire bilan 2016 de la DGI tenu au VITIB à Grand-Bassam.

« Désormais, l’ensemble des entreprises de Côte d’Ivoire qui ont un chiffre d’affaires de 200 millions vont déclarer et payer les impôts en ligne. Une innovation importante qui est entrée en vigueur il y a quelques semaines », a affirmé le directeur de cabinet du ministre Abdourahmane Cissé.

Des innovations qui, à terme, doivent permettre au titre de l’année 2017, notamment l’extension du projet e-impôts à l’ensemble des clients de la direction des impôts, le développement avant juin du module de paiement des impôts par téléphone mobile, le lancement de l’étude sur le schéma directeur pour une plateforme de développement du système d’information fiscale et la simplification du système fiscale.

A ces réformes majeures, s’ajoutent, entre autres, l’informatisation du guichet unique de dépôts des états financiers pour donner à l’ensemble des contribuables l’opportunité de déposer leurs états financiers sur une plateforme d’exploitation, la mise en cohérence des données, l’informatisation du circuit de remboursement des TVA sur un délai de deux jours après validation des dossiers, a conclu M. Traoré.

nmfa/cmas
Commentaires


Comment