Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

La POECI a bénéficié d’un appui de plus de 400 millions FCFA de ses partenaires (bilan)
Publié le jeudi 9 fevrier 2017  |  AIP
Déclaration
© Autre presse par POECI
Déclaration finale de la POECI sur les tendances du taux de participation et les résultats
Mercredi 21 décembre 2016. Abidjan. Déclaration finale de la POECI sur les tendances du taux de participation et les résultats.
Comment


Abidjan - La Plateforme des organisations de la société civile pour l’observation des élections en Côte d’Ivoire, a bénéficié d’un appui financier de 890 000 $ (soit 445 millions de francs CFA) de la part de ses partenaires que sont le National Democratic Institute (NDI) et l’Agence des Etats Unis pour le développement international (USAID).

Une note d’information dont copie a été transmise jeudi, à l’AIP, précise que cette manne financière a permis à l’ONG « de son rôle d’acteur à équidistance des acteurs gouvernementaux et politiques dans les différents processus électoraux ». La POECI a pu être active et présente lors des différents processus électoraux de l’année 2016.

Pour évaluer le chemin parcouru, les membres de cette ONG ont organisé les 2 et 3 février, à Grand-Bassam, la retraite annuelle pour faire le bilan de l’exécution du projet autour du thème « Appui de la POECI au renforcement de la démocratie en Côte d’Ivoire à travers une révision constitutionnelle et un processus électoral de 2016 inclusifs et apaisés » et dégager les perspectives pour 2017-2020.

En terme de perspectives pour 2017-2020, la POECI veut orienter ses activités sur quatre axes stratégiques qui sont « Observation des processus électoraux », « Education à la citoyenneté », « Gouvernance et suivi des politiques publiques » et « Mobilisation des ressources et suivi de la stratégie ».

A travers ses axes stratégiques, la POECI veut d’abord continuer à améliorer sa contribution à la surveillance de l’organisation et du déroulement des élections. Elle entend devenir un « acteur clé » de l’éducation à la citoyenneté, améliorer sa contribution à la consolidation de la bonne gouvernance et la démocratie en Côte d’Ivoire et enfin diversifier et accroitre les ressources qui lui sont allouées afin de réussir sa mission.

fmo
Commentaires


Comment