Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Présentation du nouveau bureau de la Jpdci urbaine - Parti unifié, Kouassi Valentin dit non
Publié le lundi 13 fevrier 2017  |  L'Héritage
Politique
© Partis Politiques par DR
Politique nationale, situation sécuritaire/ La JPDCI urbaine donne sa position
Jeudi 09 février 2017. Maison du Pdci à Cocody.
Comment


La grande salle de réunion du siège du Pdci-Rda a servi de cadre à la présentation du nouveau bureau exécutif de la Jeunesse urbaine du Pdci-Rda le jeudi 9 février 2017 .C’était en présence de Kamagaté Ibrahima, secrétaire exécutif chargé de la jeunesse du parti. A cette occasion, le président de la Jpdci Urbaine, Kouassi N’Dri Valentin a rappelé l’actuel défi de la jeunesse de son parti qui se résume essentiellement au retour du Pdci-Rda aux affaires en 2020. Ce sont désormais 28 commandos contre 25 pour le bureau précédent qui iront au charbon pour redynamiser les troupes en vue de la reconquête du pouvoir d’Etat en 2020. Ce bureau composé de deux entités que sont les cadres et les membres du Ben marque une réaffirmation de la volonté de la Jpdci à prendre une part active dans la vie du parti, a noté le président Kouassi Valentin. Pour lui, l’urgence d’avoir une équipe plus opérationnelle, dynamique et plus soudée s’imposait face aux défis politiques majeurs qui s’annoncent. L’innovation dans ce nouveau bureau est la création d’un poste chargé des relations extérieures qui permettra de mieux gérer toutes les entités de la Jpdci comme les délégations hors de la Côte d’Ivoire. Kouassi Valentin a saisi cette occasion pour se prononcer sur la question brûlante du Rassemblement des Houphouétistes pour la Démocratie et la Paix (Rhdp). Selon lui :’’ le Rhdp a démontré encore ses limites avec les résultats des élections législatives dans sa démarche vers le parti unifié’’. Et de poursuivre que ’’le désaveu des militants est sans ambiguïté sur cette question.’’ Il conclut sur cette question que désormais, la Jpdci Urbaine souhaite que la haute direction mette en avant les intérêts du Pdci-Rda avant toute chose car il y va de la survie du parti. Sur la question du parti unifié, le premier responsable de la Jpdci Urbaine n’est pas allé du dos de la cuillère pour rappeler une fois encore que la jeunesse du Pdci-Rda reste attachée aux indications claires de l’Historique de l’appel de Daoukro qui doit aboutir au retour du Pdci-Rda au pouvoir en 2020, seul agenda auquel tiennent les militants. Pour lui, la formule actuelle du Rhdp doit rester en l’état afin de respecter et préserver l’autonomie de chaque parti. Il lance donc cet appel à ses troupes ‘’J’appelle la jeunesse à rester en alerte et à demeurer active car le Pdci-Rda ne disparaitra jamais’’. Et de préciser qu’un important message sera délivré très bientôt à cet effet. Parce que conclut-il ‘’Le seul défi de la jeunesse est la reconquête du pouvoir avec le retour du Pdci-Rda aux affaires en 2020’’. Emboitant le pas à son cadet, Kamagaté Ibrahima, secrétaire exécutif chargé de la jeunesse du Pdci-Rda a demandé aux jeunes de travailler sur le terrain pour que le prochain candidat sorte des rangs du parti septuagénaire et qu’il puisse bénéficier du soutien des autres alliés. ‘’Alors, il faut un Pdci-Rda fort avec la jeunesse’’ a-t-il conclu. Des messages clairs qui montrent que les jeunes du Pdci-Rda n’adhèrent pas au projet de parti unifié.

Etienne Atta
Commentaires


Comment