Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Rencontre MINSEDD-UVICOCI: Anne Ouloto aux Maires : « L’Opération ‘’Grand Ménage’’ est un exercice qui doit être visible partout»
Publié le mardi 14 fevrier 2017  |  Ministères
Salubrité:
© Abidjan.net par Marc-Innoncent
Salubrité: les grandes lignes de la politique environnementale présentées à l`UVICOCI
Lundi 13 Février 2017. Abidjan. Le Ministre de la Salubrité, de l`Environnement et du Développement Durable a eu une rencontre avec l`Union des Villes et Communes de Côte d`Ivoire dans le cadre de la présentation des grandes lignes de la politique environnementale en matière de Salubrité et de développement durable.
Comment


La convention qui lie le Ministère de la Salubrité, de l’Environnement et du Développement Durable (MINSEDD) à l’Union des Villes et Communes de Côte d’Ivoire (UVICOCI) dans la lutte contre l’insalubrité et l’amélioration du cadre de vie des populations va s’élargir et intégrer l’Assemblée des Régions de Côte d’Ivoire (ARDCI). Après en avoir donné l’information aux Présidents des Conseils régionaux et Gouverneurs de Districts, le jeudi 9 Février 2017, le Ministre Anne Ouloto a situé, le lundi 13 Février 2017, les maires sur la raison de cette décision.

Au siège de l’UVICOCI, la Commissaire du Gouvernement a expliqué que, pour être efficace et concluante, la lutte contre l’insalubrité gagne à impliquer toutes les collectivités. ‘’ Les problèmes environnementaux et les questions de salubrité doivent s’inscrire dans les politiques régionales de gestion des déchets. A présent, il nous faut passer à la phase active, à l’opérationnalisation de cette plateforme de collaboration. Pour ce faire, nous tiendrons bientôt une rencontre technique avec vous’’, a justifié Anne Ouloto. Qui a informé également ses interlocuteurs que sur la question de la gestion des déchets, et sur la base d’études déjà réalisées par ses services, elle travaille à la réforme du secteur. Sur ce chapitre, le Ministre Ouloto n’apprécie pas que les entrées et les sorties des villes de Côte d’Ivoire soient des dépotoirs. ‘’Il faut au moins une décharge par département, au moins une décharge provisoire qui ne soit ni à l’entrée ni à la sortie des villes’’, a indiqué l’autorité, tout en laissant de nouveau entendre que la décharge d’Akouédo sera bientôt fermée, pour faire place à deux Centres d’Enfouissement Technique (CET) plus modernes, qui incluent une unité de tri et permettent bien des avantages dont une gestion écologique des déchets.

L’opération ‘’Grand Ménage’’ décrétée le premier samedi de chaque mois, il en a été également question dans les échanges entre les maires et leur hôte de marque. ‘’Il s’agira pour chaque Ivoirien de balayer devant sa porte, sa cour et sa maison. C’est un exercice qui doit être visible partout en Côte d’Ivoire’’, a soutenu Anne Ouloto qui rassure qu’une évaluation et un classement des communes les plus propres seront faits par trimestre. Pour ce faire, elle a demandé aux maires d’adhérer à cette décision du Gouvernement et de s’impliquer, corps et âme, afin que l’opération connaisse un franc succès, en se mobilisant déjà pour la grande cérémonie d’engagement national le 23 Février au Palais de la Culture de Treichville. ‘’Nous souhaitons que les maires prennent une part active à cette cérémonie et adhèrent à l’engagement citoyen pour la salubrité’’, a-t-elle émis.

Le troisième axe de communication a été le voyage d’imprégnation qu’une délégation ivoirienne effectuera bientôt au Rwanda, à l’effet de s’inspirer de l’action et de l’expérience de ce pays, dans la lutte contre l’insalubrité. ‘’Nous ferons ce voyage avec vous pour faire des propositions pertinentes et concrètes au Gouvernement’’, a précisé le Ministre Ouloto.

En réponse, le Maire Gilbert Kafana Koné, Président de l’UVICOCI a traduit à l’hôte toute la disponibilité de sa faîtière à accompagner le MINSEDD. ‘’Nous sommes les bras séculiers du Gouvernement pour l’amélioration du cadre de vie des populations. C’est notre raison d’être. Nous sommes également en phase avec vous, pour un souci d’efficacité et d’harmonie, que la convention soit élargie aux Présidents des Conseils régionaux’’, a-t-il réagi.
Commentaires


Comment