Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Le ministre ivoirien de la Justice promet "un système de contrôle sur la détention préventive" en Côte d’Ivoire
Publié le mardi 14 fevrier 2017  |  Alerte Info
Réaménagement
© Présidence par Aristide
Réaménagement technique du gouvernement: l`Ambassadeur Ally Coulibaly nommé Ministre de l`Intégration africaine
Lundi 4 juin 2012. Abidjan. Palais de la présidence de la République. Le Secrétaire Général du gouvernement, M. Sansan Kambilé donne lecture du décret N° 2012- 484 du 4 juin 2012, portant nomination de M. Ally COULIBALY, en qualité de Ministre de l’Intégration Africaine.
Comment


Le ministre ivoirien de la Justice, Sansan Kambilé a promis lundi de mettre en place "un système de contrôle sur la détention préventive" en Côte d’Ivoire, lors d’une cérémonie à Daloa, dans le Centre-ouest.


"Nous sommes à la recherche d’une justice rapide, crédible, qui est proche des citoyens (…) et surtout qui rassure", a dit M. Kambilé promettant "bientôt un système de contrôle sur la détention préventive" en Côte d’Ivoire, lors de la rentrée judiciaire 2016–2017 à Daloa (373 Km d’Abidjan).

Selon la loi ivoirienne, (…) la détention préventive pour une personne ayant commis un délit de droit commun ne peut excéder cinq jours et la prorogation de cette durée ne peut aller au-delà de quatre mois.

Jusqu’en avril 2016, l’Observatoire ivoirien des droits de l’homme (l’OIDH) estimait à 11.100 le nombre de détenus en Côte d’Ivoire, répartis dans 34 maisons d’arrêt et 47% d’entre eux n’avaient pas encore été jugés.

ATI avec Malick GAYE
Commentaires


Comment