Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Des acteurs apportent leur soutien à la direction générale du conseil du café cacao
Publié le mardi 14 fevrier 2017  |  AIP
Comment


Les producteurs, acheteurs et les unions des sociétés coopératives des régions de la Nawa (Soubré) et de Man affirment soutenir la direction générale du conseil du café cacao face aux difficultés de commercialisation du cacao, appelant leurs membres à « ne pas céder à la désinformation » et à se « désolidariser » de la grève projetée « par des personnes dont nous ignorons les identités».

L’union des sociétés coopératives de la Nawa, lors d’un point de presse, mardi, à Soubré, a exprimé son soutien à la direction générale du conseil du café cacao par la voix de son porte-parole, N’Dri Yao Pascal, la félicitant pour les acquis enregistrés depuis la mise en place du conseil du café cacao avec en prime le prix minimum garanti de 1100 fcfa/kg du cacao et les nombreuses infrastructures dont la construction d’écoles, de centres de santé, le reprofilage des routes et la distribution de produits phytosanitaires.

« (…), acheteurs, union des sociétés coopératives et producteurs de la région de Man, sommes réunis en ce jour pour apporter notre ferme soutien au conseil du café cacao face à la situation difficile que nous traversons en ce moment », a pour sa part traduit le porte-parole des acteurs de la filière café cacao de Man, M. Dant dans une déclaration parvenue à l'AIP.


Les deux porte-paroles se félicitent de la tournée d’information et de sensibilisation effectuée par la direction générale du conseil du café cacao auprès des producteurs suite au ralentissement de la commercialisation du cacao.

« Malgré la lenteur dans la commercialisation, le cacao s’achète toujours au prix garanti de 1100 francs CFA le kilogramme aux producteurs. Par ailleurs, un désengorgement a débuté et les livraisons ont repris auprès des exportateurs », ont-ils souligné.

« Ayons confiance au conseil du café cacao. Nous tenons à réaffirmer notre soutien total à la direction générale du conseil et l’exhortons à poursuivre le travail entrepris pour le bonheur des vrais producteurs », a lancé N’Dri Yao Pascal, non sans appeler les producteurs à rester à l’écoute de l’union et de la direction générale du conseil du café cacao.

« Des gens veulent nous ramener plusieurs années en arrière, et nous faire perdre tous les acquis que nous enregistrons depuis la mise en place du conseil du café cacao. Nous invitons donc l’ensemble des acteurs au calme et à la sérénité pour faire face aux nombreux défis qui nous attendent », a exhorté le porte-parole de l’union des sociétés coopératives de la région de Man.

Des difficultés sont enregistrées, depuis décembre 2016, dans la commercialisation du cacao. La direction générale du conseil du café cacao a organisé une tournée d’explication dans les délégations régionales, afin d’apporter un démenti aux rumeurs qui circulaient et éclairer la lanterne des producteurs.

km/ask
Commentaires


Comment