Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Fonction publique : installation officielle de la Commission nationale de la modernisation l’administration (CNMA)
Publié le jeudi 16 fevrier 2017  |  Abidjan.net
Fonction
© Autre presse par DR
Fonction publique : installation officielle de la Commission nationale de la modernisation l’administration (CNMA)
Jeudi 16 février 2017. Abidjan. Cérémonie d`installation de la Commission nationale de la modernisation de l`administration (CNMA) présidée par le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly.
Comment


Le Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly a procédé, ce jeudi, à l’installation officielle de la Commission nationale de la modernisation de l’administration (CNMA), à l’auditorium de la primature au Plateau.

Composée de 12 membres, la CNMA est un organe consultatif sous la haute autorité du Chef du gouvernement. Elle est chargée notamment de fédérer les actions de modernisation administrative engagées dans les départements ministériels, de la mise en commun des meilleures pratiques de modernisation dans l’administration, de donner son avis sur le modèle de modernisation de l’administration au plan national.

Amadou Gon Coulibaly dans son intervention, a indiqué que l’administration publique a ‘’des obligations de résultats’’ vis-à-vis de la population. En janvier 2016, a-t-il rappelé, l’engagement du gouvernement en faveur de la modernisation de l’administration a été davantage affirmée avec le changement de la dénomination du département ministériel en charge de la ‘’réforme administrative’’ qui est devenue le ‘’ministère en charge de la modernisation de l’administration’’. Par cet engagement fort, a-t-il ajouté, le chef de l’Etat a instruit de promouvoir une administration davantage axée sur la célérité, la performance et l’efficacité au service des populations. Aussi, le Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly a-t-il engagé les animateurs de la CNMA «à faire preuve de dynamisme dans l’administration de cet outil ». « Il ne faudrait pas que ce soit un outil de plus », a-t-il recommandé.

Pascal Abinan Kouakou, ministre de la Fonction publique et de la modernisation de l’administration, quant à lui, a souligné qu’il s’agit pour son département, à travers la CNMA, d’accroitre les performances de l’administration publique en vue d’en faire une administration au service du développement.

D.Tagro
Commentaires


Comment