Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

BAD : Adesina sollicite les ambassadeurs pour la réussite du "Top 5"
Publié le vendredi 17 fevrier 2017  |  Fraternité Matin
BAD:
© BAD/FAD par DR
BAD: Conférence ministérielle de l’Afrique de l’Ouest sur l’Emploi des jeunes en Afrique
Mardi 18 octobre 2016. Abidjan, siège du Groupe de la Banque africaine de développement (Bad). Akinwumi Adesina (photo), président de la BAD a ouvert une Conférence ministérielle de l’Afrique de l’Ouest pour l’emploi des jeunes. La Stratégie pour l’Emploi des Jeunes en Afrique sera présentée au cours de la conférence et des programmes phare seront proposés pour juguler le chômage en Afrique. photo : Dr Akinwumi Adesina, Président de la BAD
Comment


A l’en croire l’Afrique est le continent d’avenir. Elle adopte de plus en plus une résilience spectaculaire, marquée par des perspectives d’amélioration de la croissance économique (3,2%). Pour cela il a invité le corps diplomatique représentant les pays membres de la Bad à être des ambassadeurs du Top 5, authentique mécanisme de tout développement, pense Akinwumi Adesina.

Le groupe de la Banque africaine de développement a organisé son traditionnel déjeuner avec les ambassadeurs représentés en Côte d’Ivoire, ce jeudi 16 février, à la salle des fêtes du Sofitel Abidjan Hôtel Ivoire.

Pour le président du groupe de la Bad, Akinwumi Adesina, cette rencontre est importante, car elle permet de partager avec les diplomates le bilan de l’exercice écoulé, qui obéit à la stratégie des cinq priorités de la banque, ou encore le « High five ». Mais avant, il a félicité le Président de la République Alassane Ouattara pour avoir facilité le retour de la banque. Surtout pour le travail réalisé à la tête du pays, matérialisé par une croissance moyenne de 9%.

Selon lui, il se présente comme l’optimiste en chef du développement de l’Afrique. Car, dit-il, le continent est entrain de prendre à bras le corps la problématique de son développement. . Et pour accélérer ce développement, soutient-t-il, elle doit s’inspirer du top 5 (Eclairer l’Afrique et l’alimenter en énergie, Nourrir l’Afrique, Industrialiser l’Afrique, Intégrer l’Afrique et Améliorer la qualité de vie des populations africaines). « Avec le top 5, 90% des objectifs de l’agenda 2063 de l’Union africaine et des objectifs de développements durables pourront être atteint », explique Adesina.

A l’en croire, l’Afrique est le continent d’avenir. Elle adopte de plus en plus une résilience spectaculaire, marquée par des perspectives d’amélioration de la croissance économique (3,2%). Pour cela il a invité le corps diplomatique représentant les pays membres de la Bad à être des ambassadeurs du Top 5, authentique mécanisme de tout développement, pense Akinwumi Adesina.
... suite de l'article sur Fraternité Matin

Commentaires


Comment