Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Editorial
Article
Editorial

Édito n°007 Matin Bonheur: « Pourquoi il est politiquement contre-productif de détenir un journaliste »
Publié le samedi 18 fevrier 2017  |  andresilverkonan.com
Conférence
© Abidjan.net par Atapointe
Conférence de presse du premier ministre Kablan Duncan
Jeudi 05 septembre 2013, Abidjan. Le Premier ministre Kablan Duncan anime une conférence de presse relative à l`action gouvernementale. Ph: André Silver Konan
Comment


Dans son Édito n°007 Matin Bonheur, André Silver Konan démontre pourquoi il est politiquement contre-productif, pour un État, de détenir un journaliste. Décryptage.

Six journalistes ont été détenus et inculpés, notamment pour “atteinte à la sûreté de l’État”, en rapport avec des écrits sur la mutinerie de soldats de la Force spéciale à Adiaké.
Que les choses soient claires ! Mon intervention ne vise pas à démontrer l’illégalité ou non de ces détentions, quand bien même il existe une loi qui dépénalise les délits de presse.


Six journalistes ont été détenus et inculpés, notamment pour “atteinte à la sûreté de l’État”, en rapport avec des écrits sur la mutinerie de soldats de la Force spéciale à Adiaké.
Que les choses soient claires ! Mon intervention ne vise pas à démontrer l’illégalité ou non de ces détentions, quand bien même il existe une loi qui dépénalise les délits de presse.

De fait et de droit, dans l’exercice de son métier, un journaliste ne doit pas être systématiquement jeté en prison. Exactement comme on ne jette pas systématiquement en prison, un médecin qui commet une erreur médicale ou un magistrat qui se trompe dans une décision.
... suite de l'article sur Autre presse

Commentaires


Comment