Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Cérémonie de signature de l’accord de financement du projet de renforcement de l’alimentation en eau potable en milieu urbain (PREMU) : Allocution de Son Excellence Monsieur ADAMA KONE , Ministre de l’Economie et des Finances
Publié le lundi 20 fevrier 2017  |  Ministères
Cérémonie
© Ministères par DR
Cérémonie de signature de l’accord de financement du projet de renforcement de l’alimentation en eau potable en milieu urbain (PREMU)
Mercredi 14 Février 2017 . Abidjan, Plateau. Cérémonie de signature de l’accord de financement du projet de renforcement de l’alimentation en eau potable en milieu urbain (PREMU) photo : Monsieur Pierre LAPORTE, Directeur des Opérations de la Banque Mondiale et Monsieur Adama KONE , Ministre de l`Economie et des Finances
Comment


− Monsieur le Ministre des Infrastructures Economiques
− Monsieur le Directeur des Opérations du Groupe de la Banque Mondiale en Côte d’Ivoire,
− Madame et Monsieur les Directeurs de Cabinet ;
− Mesdames et Messieurs les Directeurs Généraux et Directeurs Centraux de l’Administration publique ;
− Monsieur le Coordonnateur des Programmes du PRICI
− Honorables invités,
− Chers amis de la Presse,
− Mesdames et Messieurs, en vos rangs, grades et qualités,


Honorables invités,
Mesdames et Messieurs.
C’est avec un réel plaisir que je prends la parole cet après-midi, à l’occasion de la cérémonie de signature de la convention de financement en vue de la mise en œuvre du Projet de Renforcement de l’Alimentation en Eau potable en Milieu Urbain (PREMU) entre l’Etat de Côte d’Ivoire et la Banque Mondiale.

A toutes fins utiles, je voudrais rappeler que le 14 Septembre dernier, dans cette même salle, nous avions procéder à la signature conjointe des conventions de financement en vue de la mise en œuvre du financement additionnel du Projet de Renaissance des Infrastructures en Côte d’Ivoire (PRICI) et du Projet d’Appui à la Modernisation du secteur des Transports (PAMOSET) et entre l’Etat de Côte d’Ivoire et la Banque Mondiale.

Je voudrais à cet égard, remercier, au nom du Président de la République, Son Excellence Monsieur Alassane OUATTARA, et du Premier Ministre Son Excellence Monsieur Amadou GON COULIBALY, Monsieur le Directeur des Opérations de la Banque Mondiale, pour son soutien et celui de l’Institution qu’il dirige, aux actions de développement initiées par le Gouvernement ivoirien.

De façon particulière, je voudrais rendre hommage à Monsieur Pierre LAPORTE, Directeur des Opérations de la Banque Mondiale. A travers votre engagement et vos initiatives, vous contribuer, par le biais des programmes et projets à impact direct sur les populations, à améliorer l’accès aux infrastructures de base.
La signature du présent Accord confirme, une fois de plus, l’excellente qualité des relations de coopération entre notre pays et le Groupe de la Banque Mondiale.
Mesdames et Messieurs,
Je voudrais également adresser mes salutations fraternelles et mes remerciements à l’ensemble des invités. Je voudrais saisir cette opportunité, pour exprimer mes remerciements à mon homologue des Infrastructures économiques, pour la qualité de la collaboration entre nos Départements, dans le cadre de l’examen des questions liées à la politique des infrastructures en Côte d’Ivoire.
Le développement et la remise à niveau des installations d’alimentation en vue de l’accès à l’eau potable partout en Côte d’Ivoire demeure l’une des priorités du Gouvernement ivoirien qui est conscient du rôle prépondérant de l’eau en tant que facteur déterminant de prospérité, d’épanouissement des populations et de consolidation de l’unité nationale.
Le Financement du Projet de Renforcement de l’Alimentation en Eau potable en Milieu Urbain (PREMU) financé à 100% par un crédit aux conditions IDA ne prévoit pas de fonds de contrepartie.
Néanmoins, toutes les dépenses non éligibles au financement de l’IDA, notamment celles relatives à l’acquisition éventuelle de sites ou l’indemnisation des personnes affectées par le projet, seront à la charge du Gouvernement Ivoirien sur le budget national.

Le PREMU d’un montant global de 50 millions de dollars EU soit 28 milliards FCFA pour une durée de cinq (05) ans permettra d’étendre les investissements visant à renforcer les infrastructures de base dans les centres urbains sélectionnés , afin d’accélérer leur revitalisation ,de réduire les disparités régionales, et de renforcer la capacité de l’ONEP en matière de planification financière en lien avec le Programme National de Développement du Gouvernement de la Côte d’Ivoire pour la période 2016-2020.

L’objectif de développement assigné au Projet sera atteint à travers:
(I) le renforcement de la production d’eau potable et des systèmes d’adduction, de stockage et de distribution,
(II) l’accroissement de l’accès à l’eau potable à un coût abordable, et
(III) la facilitation d’une exécution adéquate des missions des acteurs du sous-secteur de l’hydraulique urbaine et le renforcement de leurs capacités


Monsieur le Ministre,
Mesdames et Messieurs,
Je voudrais vous donner l’assurance quant à l’engagement du Gouvernement ivoirien, à garantir une utilisation efficace et transparente du financement faisant l’objet de ladite cérémonie.


Monsieur le Directeur des Opérations,
Pour notre part, je voudrais vous assurer que les actions du
Gouvernement s’inscriront dans la recherche d’une coopération efficace et dynamique avec la Banque Mondiale et l’ensemble des partenaires au développement, conformément aux engagements pris.


Nous restons convaincus qu’avec les efforts conjugués de tous, Gouvernement, populations et partenaires au développement, nous réussirons notre pari d’inscrire notre pays dans la perspective d’une nouvelle période glorieuse.


C’est sur ces mots que je voudrais clore mon propos, en réitérant au nom de Monsieur le Premier Ministre mes remerciements à l’endroit de l’ensemble des parties associées à cette convention, pour leur soutien et la grande disponibilité qu’elles n’ont cessé de manifester à la Côte d’Ivoire.


Merci de votre aimable attention.
Commentaires


Comment