Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Région
Article
Région

Le maire de Diabo dit faire ce qu’il peut pour remédier à la situation de pénurie d’eau dans la ville
Publié le mercredi 22 fevrier 2017  |  AIP
Comment


Bouaké - Le maire de la commune de Diabo, Koumoin Konan René, a confié à l’AIP qu’il entreprend toutes les démarches possibles pour la résolution du problème de pénurie d’eau courante récurrent dans sa cité.

«Ce qui est de notre compétence, c’est le problème de pompes villageoises, mais concernant les problèmes d’adduction d’eau, nous essayons de faire des démarches. Notre budget ne nous permet pas, c’est un problème de l’Etat», a déclaré, mardi à Bouaké, M. Koumoin Konan, déplorant le fait de la population de s’attaquer à la mairie.

Il affirme avoir adressé plusieurs courriers sur la question, rencontré des autorités compétentes et même posé le problème à l’occasion de la visite du chef de l’Etat dans le Gbêkê en novembre 2013. De plus, a-t-il relevé, dès sa prise de fonction, il a fait réparer toutes les pompes à motricité humaine sur fonds propres, mais elles tombent régulièrement en panne à cause de la fréquence d’utilisation. Par ailleurs, il a sollicité, par moment, l’aide de l’ONUCI pour ravitailler les populations à l’aide de camions citernes.

«L’eau est source de vie, nous ne pouvons pas laisser nos populations mourir. C’est une priorité pour nous», a rassuré le premier magistrat de la commune de Diabo, annonçant que, suite à la récente manifestation des femmes contre le manque d’eau, l’Office national de l’eau potable (ONEP) a été saisi du dossier de Diabo.

«Très rapidement, le dossier a été pris en main. Il est en bonne voie», a-t-il affirmé.

Le château d’eau de Diabo, réalisé depuis 1980 avec une capacité de 800 m3 d’eau et un débit quotidien de cinq m3, ne répond plus. Des travaux prévus pour son renforcement à partir de la station de traitement d’eau de Laloka n’ont pas encore été réalisés.

Nbf/kp
Commentaires


Comment