Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Kaba Nialé exhorte le secteur privé à participer à la CIEA 2017
Publié le jeudi 23 fevrier 2017  |  AIP
Les
© Autre presse par DR
Les Ambassadeurs et Chefs de Mission accrédités en Côte d’Ivoire mobilisés pour la réussite de la 2ème édition de la Conférence Internationale sur l’Emergence de l’Afrique
Abidjan 03 février : Dans le cadre des préparatifs de la 2ème édition de la Conférence Internationale sur l’Emergence de l’Afrique (CIEA), qui se tiendra du 28 au 30 mars 2017 à Abidjan, le Ministre du Plan et du Développement, Madame Kaba Nialé et le Coordonnateur Résident des Nations Unies, Représentant Résident du PNUD, Monsieur Babacar Cissé ont rencontré les Ambassadeurs et Chefs de Mission accrédités en Côte d’Ivoire.Photo : Kaba Nialé,Ministre du Plan et du Développement.
Comment


Abidjan - La ministre du Plan et du Développement, Kaba Nialé, a appelé le secteur privé ivoirien à participer massivement à la 2ème édition de la Conférence internationale sur l'émergence de l'Afrique (CIEA) qui se tiendra du 28 au 30 mars prochain à Abidjan sur le thème "La mise en œuvre des plans d'émergence".

"Je vous invite à servir de relais, chacun dans son domaine, afin de faciliter une participation au plus haut niveau à la 2ème édition de CIEA (...) Que le secteur privé ivoirien s'approprie cet événement et qu'il ne fasse pas en sorte que ce soit seulement les officiels qui réfléchissent au devenir de notre nation", a déclaré mercredi la ministre Kaba Nialé, lors d'une rencontre d'échanges et d'informations avec le secteur privé au siège du patronat ivoirien au Plateau.

Selon la ministre du Plan, la CIEA en tant que plate-forme pour approfondir le débat sur la problématique de la mise en œuvre des plans d'émergence de l'Afrique, permettra, entre autres, au secteur privé de poser ses préoccupations et propositions, de renforcer la qualité du dialogue public-privé, d'identifier les meilleures solutions qu'il pourra apporter dans ce processus.

Pour le coordonnateur résident du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), Boubacar Cissé, le secteur privé "est au premier rang des acteurs de l'émergence" et joue un rôle clé dans la planification et la mise en œuvre des plans. Il a donc souhaité sa participation dans les sessions plénières et parallèles, mais surtout une contribution de qualité pour enrichir les débats.

Environ 400 participants dont des experts internationaux issus de 50 pays d'Afrique, d'Asie, d'Amérique du Sud prendront part à cette conférence internationale organisée par le gouvernement ivoirien, en collaboration avec le PNUD, la coopération japonaise (JICA) et la Banque africaine de développement (BAD).

Tad/kp
Commentaires


Comment