Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Le ministre ivoirien de l’Agriculture annonce un audit de la filière de commercialisation du cacao
Publié le vendredi 24 fevrier 2017  |  Jeune Afrique
Ministre
© Ministères par DR
Ministre de l’Agriculture et du Développement Rural : Mamadou SANGAFOWA COULIBALY
Comment


Après la directrice générale du Conseil du Café-Cacao, Massandjé Touré-Litsé, c’est au tour du ministre de l’Agriculture Mamadou Sangafowa Coulibaly de prendre la parole pour tenter de calmer les inquiétudes autour de la commercialisation du cacao, dont la Côte d’Ivoire est le premier producteur mondial (40% des volumes).

Le ministre a annoncé dans un communiqué publié le mercredi 22 février une série de mesures, parmi lesquelles « la mise en place d’un comité interministériel présidé par le Premier ministre (Amadou Gon Coulibaly) en vue d’accélérer le processus de retour à la normalisation », ainsi que la réalisation « d’un audit du système de commercialisation du Conseil du Café-Cacao ».

Il annonce par ailleurs un « renforcement des contrôles » dans le système de pré-ventes et des conditions demandées aux exportateurs pour obtenir le droit d’exporter (agrément).

Le cacao bloqué dans les ports de San Pedro et d’Abidjan

Depuis la réforme mise en place en 2012, destinée à assurer une stabilité et une visibilité sur les prix payés au producteur en vendant 80% de la récolte de manière anticipée, la filière ivoirienne avait bénéficié de cours mondiaux soutenus. Mais depuis le mois d’octobre, le cours mondial a chuté de 30%, passant, à la bourse de Londres, de 2 300 à 1 630 livres sterling par tonne.
... suite de l'article sur Jeune Afrique

Commentaires


Comment