Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Art et Culture

Fespaco 2017/Un cinéaste ivoirien immortalisé à Ouagadougou
Publié le dimanche 26 fevrier 2017  |  AIP
Comment


Abidjan - Le cinéaste ivoirien Kramo Lanciné Fadika, victorieux de l’Etalon d’or du Fespaco 1981, est immortalisé dans la capitale burkinabè à travers une statue de bronze qu’il a procédée dimanche à son inauguration.

Cette cérémonie de dédicace de la statue de bronze de Kramo Lanciné Fadika, la cinquième du genre sur l’avenue des cinéastes à Ouagadougou, s’est déroulée en présence des ministres ivoirien de la Culture et de la Francophonie, Maurice Bandaman, et burkinabè de la Culture Tahirou Barry, et de nombreux festivaliers et cinéastes dont le secrétaire général de la Fédération panafricaine des cinéastes (FEPACI) Cheick Omar Sissoko, selon une dépêche de l’Agence d’information du Burkina (AIB) parvenue à l’AIP.

Pour le cinéaste ivoirien, bien qu’un film réalisé retient l’attention d’un jury, "mais il y a toute l’équipe anonyme autour de ce film qui s’est donnée elle-même, qui a aidé à la fabrication de ce film". "J’ai une pensée très profonde pour ces personnes-là", a ajouté Kramo Lanciné Fadika, témoignant sa gratitude au peuple burkinabè pour le festival qu’il accueille depuis et exprimant ses vifs remerciements au ministre Maurice Bandaman pour son implication personnelle dans la réalisation de la statue.

Kramo Lanciné Fadika a reçu le Grand prix (Étalon de Yennenga) au 7ème Fespaco en 1981, avec son film "Djéli", rappelle-t-on.

Une avenue, débouchant sur la Place des cinéastes est réservée par les autorités municipales de Ouagadougou, pour l’édification de statues à l’effigie de tous les cinéastes détenteurs de l’Etalon de Yennenga, signale-t-on.

Le 25e Fespaco ouvert samedi, ferme ses porte le 4 mars en présence du président Alassane Ouattara dont son pays est l’invité d’honneur.


kp
Commentaires


Comment